La romancière Marie-Hélène Lafon, qui fait paraître "Histoire de fils".
La romancière Marie-Hélène Lafon, qui fait paraître "Histoire de fils". ©AFP - Joël Saget
La romancière Marie-Hélène Lafon, qui fait paraître "Histoire de fils". ©AFP - Joël Saget
La romancière Marie-Hélène Lafon, qui fait paraître "Histoire de fils". ©AFP - Joël Saget
Publicité

La romancière et professeure de lettres classiques Marie-Hélène Lafon, dont le roman "Histoire du fils" (Buchet/Chastel), fait partie de la sélection des romans de la rentrée France Culture / L’Obs.

Avec

Histoires du fils, c'est une saga familiale qui galope de 1908 à 2008 et qui a pour personnage central André. André qui est élevé avec ses cousines, par la soeur de sa mère Gabrielle et qui découvre, peu à peu, l'histoire de sa famille. Sélectionné parmi les ouvrages de la rentrée littéraire par France Culture et L'Obs, son autrice, la romancière et professeure de lettres Marie-Hélène Lafon est notre invitée. 

A la source de ce livre, il y a ce qui existe constamment et dont nos vies sont saturées : l'histoire de famille. En l'occurrence, j'ai été témoin, en 2012, d'une histoire de famille. Je me suis sentie tellement empoignée par cette histoire qui se déroulait sous mes yeux que j'ai tout de suite pensé à en faire un texte. Je suis constamment assaillie, bombardée par le réel : je ne sais pas écrire à partir de rien.

Publicité

Si le passé rattrape André, c'est parce qu'il va devenir père à son tour. La question de la filiation, de la transmission, ce qui s'est inscrit dans le passé est très présent dans "Histoire de fils". C'est une question présente dans tous mes livres mais elle est ici lancinante, presque obsessionnelle. 

Un texte s'invente, s'écrit, se forge mot à mot, signe à signe, phrase à phrase. Chaque phrase se marche, se respire, passe par le corps : elle monte des entrailles pour s'ériger dans l'air. C'est une affaire d'empoignade avec le corps : pour moi, l'écriture est très physique. Cela se fait à tâtons et à l'oreille C'est une affaire très charnelle. 

Pour aller plus loin : 

Le Choix musical de Marie-Hélène Lafon  ♪♫

  • Je t'aime tant, d'Aragon chanté par Ferré

L'équipe

Caroline Broué
Caroline Broué
Caroline Broué
Production
Roxane Poulain
Collaboration
Stéphanie Villeneuve
Production déléguée