France Culture
France Culture
Publicité
Bertrand Lavier
Bertrand Lavier
© Radio France - Yvon Lambert

Cette semaine, l’invité de la Dispute est **Bertrand Lavier. **

Ce soir, il nous fait part de ses choix en cinéma.

Publicité

Les choix de l'invité : Bertrand Lavier aime la "cérémonie" du cinéma : la salle, etc.. "C'est comme lorsqu'on regarde une course de Formule1, ce n'est pas pareil en direct, alors je vais de temps en temps au cinéma mais je suis très éclectique car c'est une industrie et un art à la fois, et les deux se tricotent parfois de manière embarassante. Le cinéma c'est ambigü car l'on pourrait penser que c'est de l'art et de l'essai or, si je regarde* "Le magnifique" de Philippe de Broca , c'est plus que de l'amusement, comme pour " Le salon de musique " de Satyajit Ray , c'est un chef d'oeuvre."

Dernier plaisir cinéma :** "Avatar", de James Cameron*,* ** à sa grande surprise : " C'est une daube mais, au-delà du scénario, je me souviens encore de ce film aujourdh'ui et c'est finalement ce critère là qui compte".

Souvenir de cinéma recen t : "Un court métrage absolument sublime sur Chet Baker , je pense que j’étais le seul à le connaître dans ce village où je me trouvais, mais les gens étaient absolument subjugués par ce trompettiste et ça, c’est la magie de la salle de cinéma comme on n’en voit plus!"

Bertrand Lavier aime regarder des films de Jean Renoir , comme des films de Jacques Audiard et d'une manière général les films français car "les mots mettent une distance et je préfére être de plein pied dedans".

Notre invité est un homme de son temps qui n'aime pas les films muets car "* c’est trop loin, c’est comme un vieux taco, j’aime quand les choses se sont épanouies et sont arrivées à une sorte de plénitude que je peux partager". "C'est le contemporain qui m’interesse, ce qui est en train de ce faire et qui va probablement se faire et c’est cet angle là qui m’interesse"*

Biographie :

Bertrand Lavier est né à Châtillon-sur- Seine (Côte-d'Or) en 1949. Artiste plasticien, il vit et travaille à Paris et à Aignay-le-Duc (Côte-d'Or).

Internationalement reconnu, il a participé aux Biennales de Venise (1976), Paris (1971 - 1985), Sao Paulo (1985), Sydney (1982 -1986), Lyon (2003), Valence (2003). L'année dernière, le Centre Pompidou lui a consacré une grande exposition, « Bertrand Lavier, depuis 1969 ». Son galeriste à Paris est Yvon Lambert.

Actualités :

L'équipe