Florian Sempey dans Le Barbier de Séville aux Chorégies d'Orange en 2018 ©Getty - Jean-Marc ZAORSKI
Florian Sempey dans Le Barbier de Séville aux Chorégies d'Orange en 2018 ©Getty - Jean-Marc ZAORSKI
Florian Sempey dans Le Barbier de Séville aux Chorégies d'Orange en 2018 ©Getty - Jean-Marc ZAORSKI
Publicité
Résumé

À partir de ce mardi, le baryton Florian Sempey interprète le Figaro de Rossini dans 'Le Barbier de Séville' aux Soirées Lyriques de Sanxay. Un rôle qui lui colle à la peau, tant le joyeux barbier l'a accompagné tout au long de sa jeune carrière sur les planches des grandes salles d'opéra.

avec :

Florian Sempey (Chanteur lyrique, baryton).

En savoir plus

Mardi 9 août, les Soirées Lyriques vont faire résonner cordes et cuivres sous le ciel de Sanxay, en Vienne, pour leur 22ème édition. Cette année, les airs du Barbier de Séville, chef d'œuvre de l'opéra bouffe italien, vont faire le bonheur des spectateurs réunis dans le théâtre gallo-romain de la petite bourgade. À l'affiche aux côtés de jeunes talents du chant lyrique, le baryton français Florian Sempey, qui a dédié en mai son premier album solo, Figaro ? Sì ! au répertoire rossinien.

Rossini, maître à chanter de Florian Sempey

C'est auprès du chef d'orchestre et grand rossinien Alberto Zedda que Florian Sempey a façonné son Barbier de Séville, d'abord en France, et ensuite au festival de Pesaro, qui est aux rossiniens ce que Bayreuth est à Wagner. "Chanter Rossini et Figaro dans ce festival, qui invite quand même les meilleurs rossiniens, c'était une grande porte."

Publicité

Pour autant, c'est depuis son petite enfance que Rossini l'intrigue par le truchement d'un buste : "depuis tout petit je voyais chez mes grands-parents un buste de Rossini au-dessus du piano, et je demandais à ma famille qui était ce monsieur [...] Le jour où j'ai voulu m'intéresser à ce qu'il avait composé, j'ai tout de suite découvert 'Le Barbier de Séville', 'L'Italienne à Alger', et cette musique m'a énormément touchée, en particulier les ouvertures de ces deux opéras."

C'est aussi la musique de Rossini qui a introduit Florian Sempey au belcantisme : "c'est à la fois quelque chose de merveilleux à écouter mais de terriblement difficile à réaliser. C'est d'abord comprendre comment fonctionne la technique vocale lyrique chez un artiste, savoir reposer son chant uniquement sur le souffle et chanter de très longues phrases sans respirer et sans brisure ou cassure dans le son."

Même après dix-sept productions du Barbier de Séville, Florian Sempey continue à réinventer son interprétation de Figaro : "le chef d'orchestre Marc Leroy-Calatayud m'a montré dans la partition quelques points de détail et donc j'ai dû réadapter mon chant. C'est un travail sans fin et c'est quand même le principe même de l'artiste de se renouveler."

La joie de vivre à l'honneur

Les Soirées Lyriques de Sanxay, qui attendent 2 500 spectateurs cette année, ont notamment été créées pour pallier à l'absence d'opéra permanent en Poitou-Charentes. Pour un festival qui cherche à rendre l'opéra accessible au plus grand nombre, Rossini, comme Mozart ou Offenbach, permettent aux publics novices d'y trouver leur compte. "Les personnages sont colorés, la musique est attractive, ne nous laisse jamais tranquille et nous ramène sans cesse vers la scène et l'action."

Autre hommage à Rossini, Le Comte Ory, composé sur le texte de deux librettistes français, a demandé au baryton Florian Sempey un travail de diction considérable : "c'est une responsabilité supplémentaire, en tant que baryton français, on attend une prononciation qui soit la meilleure possible. Il faut parler très rapidement, il faut prononcer un grand nombre de mots dans un laps de temps très court."

Références

L'équipe

Nicolas Herbeaux
Production
Guillaume Erner
Guillaume Erner
Guillaume Erner
Production
Baptiste Muckensturm
Baptiste Muckensturm
Jean Leymarie
Jean Leymarie
Jean Leymarie
Production
Tom Umbdenstock
Collaboration
Cyril Marchan
Production déléguée
Léa Sabourin
Production déléguée
Audrey Dugast
Collaboration
Sarah Masson
Production déléguée
Manon de La Selle
Collaboration
Max Schneider
Collaboration
Alexandre Choquet
Collaboration
Vivien Demeyère
Réalisation
Anne-Claire Bazin
Production déléguée
Élodie Piel
Collaboration
Anna Pheulpin
Collaboration