Sous-marin d'attaque nucléaire Suffren au chantier naval de Cherbourg-Octeville ©AFP - CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Sous-marin d'attaque nucléaire Suffren au chantier naval de Cherbourg-Octeville ©AFP - CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Sous-marin d'attaque nucléaire Suffren au chantier naval de Cherbourg-Octeville ©AFP - CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Publicité
Résumé

Alors que la flotte nucléaire française se modernise quel rôle pour la dissuasion nucléaire? Avec Benjamin Hautecouverture, maître de recherche à la FRS et Isabelle Lasserre, responsable des questions de diplomatie et de stratégie au Figaro.

avec :

Isabelle Lasserre (Correspondante diplomatique du Figaro, rédactrice en chef adjointe au service étranger du Figaro), Benjamin Hautecouverture (Maître de recherches à la Fondation pour la recherche stratégique).

En savoir plus

Le dernier sous-marin nucléaire d’attaque français, le Suffren, a été mis à l’eau à Cherbourg aujourd’hui. Il aura pour mission d’appuyer les sous-marins nucléaires lanceurs d’engins, une occasion de revenir sur la stratégie de défense française et la lisibilité de la politique étrangère de Donald Trump.

Il y a une insécurité internationale tout à fait nouvelle et exacerbée. Isabelle Laserre

Publicité

Les sous-marins d’attaques (…) sont des instruments de projections de puissance. Benjamin Hautecouverture

Ils ont une place particulière dans le dispositif de dissuasion nucléaire français en accompagnant les entrées et les sorties de nos sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE) à l’Ile Longue (Finistère) en sanctuarisant l’environnement des SNLE. Benjamin Hautecouverture

Il est clair que le principal rival stratégique des Etats-Unis aujourd’hui (…) c’est la Chine et l’Europe ne s’est réveillée que très récemment. Isabelle Laserre 

La Chine est encore une puissance nucléaire, non pas rudimentaire, mais dont l’arsenal est en cours de modernisation, ils n’ont pas encore acquis une triade stratégique, ils ont encore un nombre limité de charges nucléaires, ils ne sont absolument pas au niveau Russe et Américain et la France ne considère pas la Chine (…) comme un rival. Benjamin Hautecouverture

Si un jour la Chine devait représenter une menace, ce qu’elle n’est pas, alors la robustesse de la dissuasion française serait également valable dans le cas d’une menace chinoise mais comme elle l’est également dans le cas d’une menace Russe. Benjamin Hautecouverture

Les Etats-Unis et la France sont, en gros, d’accord sur tout (…) c’est la méthode qui diverge. Isabelle Laserre

La France, sur le papier, (…) est d’accord avec les positions américaines pour certaines d’entre elles. Benjamin Hautecouverture

Nous avons parallèlement deux crises de prolifération nucléaire, la Corée du Nord et l’Iran, face à ses deux crises le président américain affiche, depuis deux ans, une stratégie de rupture par rapport à celle de son prédécesseur qui est de un, la pression maximale (pour l’Iran) et de deux, le dialogue direct (Pour la Corée du Nord) (…) et les deux stratégies échoues. Benjamin Hautecouverture

La France considère aujourd’hui que la situation (entre l’Iran et les Etats-Unis) est extrêmement dangereuse (…) elle essaye d’avoir une concession et la part de Trump et une concession de la part des Iraniens. Isabelle Laserre

Archives :

Le « Chant du Loup » d’Antonin Baudry (2019)

Emmanuel Macron prône la coopération dans les relations internationales (RTS, 11 juin 2019) 

45 min
10 min
Références

L'équipe

Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Production
Guillaume Erner
Guillaume Erner
Guillaume Erner
Production
Benjamin Hû
Réalisation
Hugo Plassais
Collaboration
Henri Le Blanc
Collaboration
Sophie Cachera
Collaboration
Lise Côme
Réalisation