Pier Paolo Pasolini sur le tournage de La Ricotta en 1962 ©AFP - AFP photo
Pier Paolo Pasolini sur le tournage de La Ricotta en 1962 ©AFP - AFP photo
Pier Paolo Pasolini sur le tournage de La Ricotta en 1962 ©AFP - AFP photo
Publicité
Résumé

Une rétrospective est consacrée à Pier Paolo Pasolini comme cinéaste, pour les cent ans de sa naissance. Hervé Joubert-Laurencin nous aidera à comprendre quel héritage l’artiste total a laissé derrière lui.

avec :

Hervé Joubert-Laurencin (professeur en études cinématographiques à l'université de Paris Nanterre, codirecteur du département des arts du spectacle et de l'unité de recherches "HAR", traducteur et spécialiste de l’œuvre de Pier Paolo Pasolini).

En savoir plus

Il y a cent ans, le 5 mars 1922, naissait à Bologne Pier Paolo Pasolini, l’homme qui a marqué le cinéma et la littérature, bien sûr, mais aussi toute la société italienne, avec Salo ou les 120 jours de Sodome ou encore L’Évangile selon saint Matthieu.

Il était cinéaste, intellectuel, metteur en scène, écrivain, journaliste, mais aussi figure du scandale, entre provocations blasphématoires et consécration par l’Église, attachement à la gauche mais rejeté par le Parti communiste… Avec Hervé Joubert-Laurencin, professeur des universités, codirecteur du laboratoire Histoire des arts et des représentations (Université Paris Nanterre) et membre de l'Institut universitaire de France, tentative d'embrasser toutes les facettes de cet artiste total.

Publicité

Pour Hervé Joubert-Laurencin"Pasolini n'est pas néoréaliste. Il arrive après le néoréalisme et il comprend très bien que ça a été absolument libérateur dans l'après-guerre. Après le fascisme, il a fallu inventer ce cinéma spécifique, génial par ailleurs, qui est le néoréalisme et qui a été l'ouverture complète. Et son cinéma, lui, c'est un cinéma tragique au fond, avec Accattone, Ricotta, Mamma Roma, ses trois premiers films. Ces films ont toutes les apparences du néoréalisme, mais sont des vraies tragédies avec une originalité totale."

Au mois de juillet, retrouvez en salles plusieurs films de Pier Paolo Pasolini, réédités par Carlotta : La Ricotta, Accatone, Mamma Roma, L’Évangile selon saint Matthieu, Des oiseaux, petits et gros, Œdipe Roi, Médée.

Références

L'équipe

Nicolas Herbeaux
Production
Bertille Bourdon
Collaboration
Tom Umbdenstock
Collaboration
Sarah Masson
Production déléguée
Max Schneider
Collaboration
Alexandre Choquet
Collaboration
Vivien Demeyère
Réalisation
Anne-Claire Bazin
Production déléguée
Élodie Piel
Collaboration