Le philosophe et charpentier Arthur Lochmann - Astrid di Crollalanza
Le philosophe et charpentier Arthur Lochmann - Astrid di Crollalanza
Le philosophe et charpentier Arthur Lochmann - Astrid di Crollalanza
Publicité
Résumé

Rencontre avec le philosophe, charpentier, alpiniste amateur Arthur Lochmann qui fait paraître 'Toucher le vertige' chez Flammarion.

avec :

Arthur Lochmann (traducteur, philosophe et charpentier. Il alterne entre le métier de traducteur dont notamment des ouvrages américains du genre du western et celui de charpentier.).

En savoir plus

Arthur Lochmann est un homme qui aime passer d’un monde à l’autre et réconcilier le corps et l’esprit. Après une formation de philosophie et de droit, il a appris le métier de charpentier, expérience qu’il a relatée dans un livre paru en 2019 sous le titre La vie solide : La charpente comme éthique du faire. 

C’est aujourd’hui le récit d’une ascension qui sert de point de départ à son nouvel ouvrage, une ascension prétexte à une méditation existentielle sur les traces du vertige, un livre qui se tient en équilibre entre une aventure intérieure et une évasion philosophique, entre peur du vide, doutes existentiels et beauté des paysages, ou comment le vertige révèle notre fragilité d’être au monde

Publicité

C'était la fin de l'été, un petit matin très clair. Nous avions remonté le glacier jusqu'au pied de l'Aiguille du Tour. Arrivé au pied de l'Aiguille, l'escalade commence et au détour d'une corniche, juste avant le sommet, j'ai été pris d'un très grand vertige, l'un des plus effrayants de ma vie. C'est cette façon de traquer le vertige, parce qu'il est fascinant et effrayant, que je raconte. 

Milan Kundera dit bien que le vertige n'est pas la chute, c'est l'imagination de la chute. C'est l'imagination qui s'emballe, qui devient ivre d'elle-même, qui n'arrive plus à se contrôler, que ce soit face au vide en montagne ou face à une trop grande idée, à l'adolescence par exemple. C'est une sorte de rencontre avec sa propre fragilité. 

J'aime transposer des concepts, les acclimater dans des univers de la vie concrète auxquels ils étaient initialement étrangers. C'est le cas du sublime, un concept clé de la rencontre de l'homme avec sa liberté. Je trouvais intéressant de montrer comment il peut être vécu concrètement au cours d'une ascension et d'une existence. 

Pour aller plus loin : 

Références

L'équipe

Caroline Broué
Caroline Broué
Caroline Broué
Production
Roxane Poulain
Collaboration
June Loper
Réalisation
Stéphanie Villeneuve
Production déléguée