L'activiste pour la justice sociale et climatique Camille Etienne.
L'activiste pour la justice sociale et climatique Camille Etienne. - Daniel Sicard
L'activiste pour la justice sociale et climatique Camille Etienne. - Daniel Sicard
L'activiste pour la justice sociale et climatique Camille Etienne. - Daniel Sicard
Publicité

Fin de la Cop 26, 13 novembre, fracture générationnelle, rapport au politique... Le regard d’une représentante de la "Génération climat", l’activiste Camille Étienne.

Avec
  • Camille Étienne Activiste pour le climat, porte-parole du collectif "On est prêts", membre du duo Pensée Sauvage

Camille Étienne est étudiante à Science-Po et activiste pour la justice sociale et climatique qui, après avoir été porte parole du mouvement "On est prêt".

La question du dérèglement climatique est une question de justice, fondamentalement.  10 % des pays les plus riches de la planète émettent autant de CO2 que la moitié la plus pauvre de l'humanité, d'après le dernier rapport d'Oxfam. Et pourtant, c'est eux qui payent aujourd'hui les conséquences du dérèglement climatique. On n'en parle pas du tout assez, mais Madagascar connait la première famine liée directement au dérèglement climatique qui fait des milliers de morts. Ils payent directement les conséquences de nos actes, de nos actes historiques. 

Publicité

On arrivera à mobiliser la jeunesse sérieusement quand la campagne sera faite sur les sujets qui les concernent. Dans les débats qui comment à émerger, la question du nucléaire occupe l'intégralité des quelques minutes dédiées au climat. L'énergie est une question importante,  évidemment, mais c'est loin d'être la seule. Pour moi, on arrivera à mobiliser la jeunesse, non pas en prétendant simplement s'occuper d'elle, car nous sommes les adultes de demain, mais en adressant des sujets qui les concernent comme l'égalité, les minorités, l'écologie. Là, je suis certaine que les jeunes se mobiliseront dans les urnes. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

La défense des droits des femmes et l'écologie sont deux combats extrêmement liés. Il faut se battre pour l'un et l'autre, car ce sont les femmes qui aujourd'hui sont les premières victimes du dérèglement climatique. Lorsqu'il y a des catastrophes, ce sont les femmes qui majoritairement sont en première ligne, ce sont elles qui s'occupent des enfants, des personnes vulnérables. C'est un système de domination de l'homme sur la femme, des majorités sur les minorités, de l'humain sur la nature, qu'il faut intégralement changer. 

Pour aller plus loin : 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

L'équipe

Caroline Broué
Caroline Broué
Caroline Broué
Production
Roxane Poulain
Collaboration
June Loper
Réalisation
Stéphanie Villeneuve
Production déléguée