La porte-parole de la Primaire populaire, Mathilde Imer
La porte-parole de la Primaire populaire, Mathilde Imer
La porte-parole de la Primaire populaire, Mathilde Imer ©Maxppp - Sébastien Muylaert
La porte-parole de la Primaire populaire, Mathilde Imer ©Maxppp - Sébastien Muylaert
La porte-parole de la Primaire populaire, Mathilde Imer ©Maxppp - Sébastien Muylaert
Publicité
Résumé

La Primaire populaire dévoile samedi 15 janvier la liste des personnalités qualifiées pour l'investiture citoyenne : Mathilde Imer, porte-parole, fait le point.

avec :

Mathilde Imer (Co-fondatrice d'association d'étudiants et de jeunes pour le climats comme CliMates (Think Tank international d'étudiants) et le Warn (Mouvement We Are Ready Now, qui rassemble des jeunes prêts à changer le climat)).

En savoir plus

Alors que Christiane Taubira a prévu d’annoncer sa candidature aujourd’hui à Lyon et que Jean-Luc Mélenchon fera son meeting immersif à Nantes demain, ce samedi 15 janvier marque le début de la dernière ligne droite pour la Primaire populaire chargée de départager les candidats de gauche à l’élection présidentielle : ses organisateurs, citoyens, militants, associatifs, doivent publier la liste définitive des prétendants à cette investiture citoyenne dont le scrutin devrait se tenir entre le 27 et le 30 janvier prochain. Une Primaire populaire d’un genre nouveau, censée obtenir l’union de la gauche, mais qui divise chaque jour un peu plus un camp politique déboussolé… Entretien avec Mathilde Imer, porte-parole de la Primaire populaire, cheville ouvrière de la Convention citoyenne pour le climat

"Ce qu'on propose aujourd'hui, c'est de dire : "utilisons les citoyens et les citoyennes comme juge de paix pour réussir à avoir une candidature de rassemblement avec une dynamique pour gagner cette élection présidentielle", explique celle qui a co-fondé le mouvement.

Publicité

Les personnalités inscrites et soumises au scrutin de la Primaire populaire le seront, avec ou sans leur accord. A ceux qui s'en plaignent, Mathilde Imer oppose : "Quand on est candidat à l'élection présidentielle, on accepte que des gens parlent de nous, donnent leur avis. C'est vrai pour les médias, les éditorialistes, les sondages. Et c'est vrai aussi pour les citoyens. A un moment où l'abstention est extrêmement haute, où l'on n'arrête pas de dire qu'il faut que les citoyens se bougent en politique, va-t-on interdire aux citoyens de s'investir autrement en politique ?".

La porte-parole rappelle l'existence d'un socle, d'objectifs communs entre tous ces candidats : "Quand on regarde qui on a en face, on voit très vite que ce qui nous rassemble est beaucoup plus fort. Oui, on n'est pas d'accord sur l'Europe, mais on veut tous d'une Europe. On n'est pas d'accord sur le montant d'augmentation du SMIC, mais on est tous d'accord sur le SMIC. On n'est pas d'accord sur la manière de réduire le temps de travail : certains disent que ça passe par les retraites, d'autres par le temps de travail par semaine. Mais on est tous d'accord sur le fait qu'il faut une réduction du temps de travail".

Pour aller plus loin :

Références

L'équipe

Caroline Broué
Caroline Broué
Caroline Broué
Production
Roxane Poulain
Collaboration
June Loper
Réalisation
Stéphanie Villeneuve
Production déléguée