Le directeur de l'OFCE, Xavier Timbeau.
Le directeur de l'OFCE, Xavier Timbeau.
Le directeur de l'OFCE, Xavier Timbeau. ©Maxppp - Christophe Morin
Le directeur de l'OFCE, Xavier Timbeau. ©Maxppp - Christophe Morin
Le directeur de l'OFCE, Xavier Timbeau. ©Maxppp - Christophe Morin
Publicité
Résumé

Après la journée de mobilisation inter-professionnelle qui s'est tenue cette semaine pour réclamer une hausse des salaires, inflation et pouvoir d'achat s’invitent dans la campagne. L'analyse du directeur de l'OFCE, Xavier Timbeau.

avec :

Xavier Timbeau (Économiste, directeur de l'Observatoire Français des Conjonctures Économiques (OFCE)).

En savoir plus

Face à la hausse des prix de l'énergie et des denrées alimentaires, le gouvernement est face à une alternative : augmenter les salaires ou bloquer les prix. Le ministère de l'Economie tergiverse en distribuant des primes et en plafonnant les tarifs du gaz et l'électricité. "Insuffisant", lui ont répondu les quelques dizaines de milliers de personnes qui manifestaient en France jeudi pour la défense de leur pouvoir d'achat. N’y a-t-il pas de troisième voie ? Entretien avec Xavier Timbeau, directeur de l'Observatoire français des conjonctures économiques, l'OFCE.

"On se trouve à un moment où l'activité reprend. La demande est là, mais il y a encore énormément de perturbations sur l'offre, c'est à dire la capacité de production. C'est un phénomène très complexe qui inclut les chaînes de production, les dépendances des chaînes de valeur, et, dans certains pays comme les Etats-Unis, des problèmes liés au marché du travail. Tout cela perturbe beaucoup les économies et se traduit par des hausses de prix", explique Xavier Timbeau.

Publicité

"Mais c'est un phénomène très habituel dans l'histoire. En sortie de conflit, on voit souvent des périodes, assez longues, pendant lesquelles il y a une inflation, provoquée par la désorganisation du système productif. D'où la nécessité d'attendre", nuance-t-il.

Face a à la hausse des prix, le gouvernement a mis en place un certain nombre de mesures, comme par exemple la prime inflation, dont ont bénéficié 38 millions français. "Le gouvernement essaye d'acheter du temps. Il prend des mesures qui ne résolvent pas le problème mais qui apportent un peu de soulagement à ceux qui le subissent. C'est une mesure qui permet de gagner du temps", affirme le directeur général de l'OFCE.

La question de l'héritage et des successions a récemment suscité de nombreux débats. Cela nous invite à réfléchir, estime Xavier Timbeau, à ce que signifie une société juste. "Une société juste, ce n'est pas simplement un impôt juste ou une fiscalité juste. (...) Il faut une approche globale de la question de la justice, qui inclut la fiscalité, l'éducation, le changement climatique, etc. Il faut arriver à mettre ces éléments ensemble. Et je pense qu'aujourd'hui, les économistes n'ont pas réussi à apporter un début de solution, ni même à poser correctement le problème", analyse l'économiste.

Pour aller plus loin :

Références

L'équipe

Caroline Broué
Caroline Broué
Caroline Broué
Production
Roxane Poulain
Collaboration
June Loper
Réalisation
Stéphanie Villeneuve
Production déléguée