Bébés-éprouvettes
Bébés-éprouvettes ©Getty - Lawrence Lawry
Bébés-éprouvettes ©Getty - Lawrence Lawry
Bébés-éprouvettes ©Getty - Lawrence Lawry
Publicité

Le Comité Consultatif National d’Ethique rendait hier public son avis sur la prochaine loi de bioéthique, préconisant notamment l’extension de la PMA aux couples de femmes et femmes célibataires, l’autoconservation des ovocytes, la levée de l’anonymat des futurs donneurs de sperme.

Avec
  • Muriel Flis-Trèves psychiatre et psychanalyste
  • Frédéric Worms Professeur de philosophie contemporaine à l’ENS, directeur adjoint du département des Lettres et membre du Comité consultatif national d’éthique, producteur à France Culture

Le Comité consultatif national d’éthique publiait hier son avis sur la prochaine loi de bioéthique, qui devrait être présentée à l’automne, pour une adoption en 2019. 

Extension de la PMA aux couples de femmes et femmes célibataires, autoconservation des ovocytes, levée de l’anonymat des futurs donneurs de sperme … le comité recommande à travers ces ouvertures de mener « une loi de confiance dans l’individu […] plutôt qu’une loi d’interdiction ». 

Publicité
40 min

Frédéric Worms : "Le numérique, la télémédecine vont changer notre rapport à nous-même et notre rapport à l’humain dans le soin. C’est fondamental de garder un rapport à humain, on va aussi bientôt être soigné par des algorithmes."

L’ensemble des sujets dont on traite dans cet avis du Comité consultatif national d'éthique, touche à des représentations de l’humain : ce qu’est mon corps, être un père, un enfant, une femme. 

28 min