Brexit, l’état de crise permanent

Theresa May tenant une conférence de presse après les négociations sur le report du Brexit au 31 octobre
Theresa May tenant une conférence de presse après les négociations sur le report du Brexit au 31 octobre ©AFP - Philippe HUGUEN
Theresa May tenant une conférence de presse après les négociations sur le report du Brexit au 31 octobre ©AFP - Philippe HUGUEN
Theresa May tenant une conférence de presse après les négociations sur le report du Brexit au 31 octobre ©AFP - Philippe HUGUEN
Publicité

Alors qu'aujourd'hui devait sonner le « no deal » du Brexit, les 28 ont décidé de reporter de six mois sa date limite pour permettre à Theresa May de trouver un accord de sortie de l'Union Européenne avec son parlement.

Avec
  • Douglas Murray écrivain britannique et journaliste
  • Philippe Sands Avocat et écrivain

Le Royaume-Uni sera donc dans l'obligation de participer aux élections européennes si aucun accord n'est trouvé le 23 mai. De quoi marquer encore plus le scrutin d'un sentiment europhobe, déjà bien infusé dans les campagnes électorales des autres pays de l'UE. 

Pour analyser cet événement, et discuter des prochaines élections européennes, puis plus largement de l'avenir de l'Europe, nous accueillons en direct de Londres l'écrivain et journaliste britannique Douglas Murray. Il est l'auteur de l'ouvrage « L'étrange suicide de l'Europe : Immigration, identité, Islam », paru en français aux Éditions du Toucan. 

Publicité

Et en deuxième partie d'émission, à partir de 8h20, nous recevons Philippe Sands, avocat spécialisé dans la défense des droits de l’Homme, professeur de droit au University College de Londres, auteur notamment de “Retour à Lemberg” publié en 2017 chez  Albin Michel.

L'équipe