Prise de la Bastille le 14 juillet 1789, pendant la révolution Française
Prise de la Bastille le 14 juillet 1789, pendant la révolution Française ©Getty - clu
Prise de la Bastille le 14 juillet 1789, pendant la révolution Française ©Getty - clu
Prise de la Bastille le 14 juillet 1789, pendant la révolution Française ©Getty - clu
Publicité

Peut-on analyser les mouvements sociaux actuels à la lumière de ceux du passé ? Nous abordons cette question avec l'historien Patrice Gueniffey.

Avec

Plus d’un mois après le début du mouvement des Gilets jaunes, la contestation faiblit mais ne s’éteint pas, et plus de 23000 manifestants étaient encore mobilisés samedi dernier. Cette réaction de grande ampleur d’une partie des Français face à l’effritement de leur pouvoir d’achat, peut-on en chercher une explication dans l’histoire de France et dans le rapport historique que les Français entretiennent avec les institutions étatiques ? C’est ce que nous allons demander à notre invité, Patrice Gueniffey, historien et directeur d’études à l’EHESS, auteur notamment de Napoléon et de Gaulle. Deux héros français (Perrin, 2017). 

Les jacqueries, qui sont récurrentes depuis le Moyen Âge dans l’histoire française avaient pour motif un surcroît de la pression fiscale. Néanmoins, ces événements étaient des mouvement de paysans, ruraux. Aujourd’hui, c’est un événement plutôt urbain, qui touche les petites et moyennes villes.

Publicité

Formellement, il y a beaucoup de ressemblances : caractère spontané, sans organisation, violent, sans véritables revendications, avec cette idée que la clé se trouve du côté du roi.

L'équipe

Guillaume Erner
Guillaume Erner
Guillaume Erner
Production
Élodie Piel
Collaboration
Pauline Chanu
Pauline Chanu
Pauline Chanu
Production déléguée
David Jacubowiez
Réalisation