De la Hongrie au RIC (Référendum d’Initiative Citoyenne) : les démocraties européennes sous pression

Manifestation anti-Orban à Budapest
Manifestation anti-Orban à Budapest ©AFP - PETER KOHALMI / AFP
Manifestation anti-Orban à Budapest ©AFP - PETER KOHALMI / AFP
Manifestation anti-Orban à Budapest ©AFP - PETER KOHALMI / AFP
Publicité

Depuis l’adoption mercredi d’une nouvelle loi sur le travail, plusieurs milliers de Hongrois protestent dans les rues de Budapest contre ce texte qualifié de « loi esclavagiste » par ses opposants.

Avec
  • Dominique Rousseau professeur de droit constitutionnel à Paris 1 Panthéon-Sorbonne, ancien membre du Conseil Supérieur de la Magistrature de 2002 à 2006.
  • Paul Gradvohl Historien, professeur à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, spécialiste de la Hongrie

Dimanche, ils étaient quinze mille à manifester dans les rues de la capitale, des Verts à l’extrême droite sous la même banderole. Cette unité des forces d’opposition ne s’était jamais produite depuis le retour au pouvoir de Viktor Orban en 2010. Les manifestants dénoncent la libéralisation du marché du travail, les entorses à l’État de droit et les atteintes à l'indépendance de la justice et des médias. Ces mobilisations pourraient-elles marquer un tournant dans le mandat de Viktor Orban ? 

Nous recevons Paul Gradvohl, historien, maître de conférences à l’Université de Lorraine, spécialiste de l’Europe centrale. 

Publicité

Rejoint en deuxième partie d’émission par Dominique Rousseau, professeur de droit constitutionnel à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. 

Cultures Monde
58 min

L'équipe