. ©AFP - Alastair Grant
. ©AFP - Alastair Grant
. ©AFP - Alastair Grant
Publicité
Résumé

Il y avait la dispute autour des zones de pêches, celle à propos de la politique migratoire à Calais, c’est désormais le foot qui fait défaut aux relations franco-britanniques depuis les débordements au stade de France samedi dernier.

avec :

Aurélien Antoine (Professeur de droit public à l’Université Jean Monnet de Lyon - Saint-Étienne et fondateur de l’Observatoire du Brexit, spécialiste du droit constitutionnel britannique), Sylvie Bermann (Ancienne ambassadrice de France en Chine, au Royaume-Uni et en Russie), Stephen Clarke (Journaliste, ecrivain).

En savoir plus

Samedi dernier, la finale Uefa opposant Liverpool au Real Madrid, a fait plus d’un perdant. La mauvaise gestion des débordements autour du stade de France a ravivé les tensions - déjà nombreuses - entre la France et le Royaume-Uni.

Malgré le rétropédalage de Gérald Darmanin lors d’une audition devant le Sénat hier, l’événement a tout d’une étincelle qui pourrait mettre le feu au poudre, à la veille d’un événement sensationnel, à sa manière : la célébration des 70 ans de règne de la Reine Elizabeth II.

Publicité

France / Royaume-Uni, on refait le match.

Nos invités sont :

  • Aurélien Antoine : Professeur de droit public à l’Université Jean Monnet Saint-Etienne, spécialiste de la Constitution et des institutions britanniques. Directeur de l’Observatoire du Brexit. Auteur du “Droit constitutionnel britannique” (L.G.D.J, 2018) et “Le Brexit : une histoire anglaise” (Dalloz, 2020).
  • Sylvie Bermann : ancienne ambassadrice de France au Royaume-Uni de 2014 à 2017, auteure de “Goodbye Britannia : le Royaume-Uni au défi du Brexit” (Stock, 2021).
  • Stephen Clarke : Écrivain britannique vivant en France, auteur du livre “Elizabeth II ou l’humour souverain” (Albin Michel, 2018).

Relations franco-britanniques

Aurélien Antoine explique que la critique du voisin britannique ou français se fait facilement. “On sait que les Britanniques et les Français aiment s’affronter. On a cet affrontement avec les questions liées au Brexit, aux questions migratoires et sur ce fiasco du match de foot de la ligue des Champions qui, au regard des enjeux internationaux, est un peu moins important, mais chacun essaie de tirer la couverture à lui.

Le blocage diplomatique de Calais

Sylvie Bermann explique que le climat général entre les diplomates français et britanniques s’est détérioré depuis le Brexit et le point d’accès de Calais. “Au moment des attentats à Paris, il y a eu une très grande solidarité manifestée par les Britanniques. Il est vrai qu’il y a toujours des crises, il y a eu celle du Brexit et celle des migrations. Le problème c’est le point d'accès de Calais. Il y avait des relations à peu près tous les mois, tous les deux mois, entre nos ministres de l’Intérieur pour essayer de résoudre le problème. Mais à chaque fois qu’il y avait des migrants qui passaient, on accusait la police française pour son incompétence.

La diplomatie du foot

Stephen Clarke revient sur les tensions qui ont suivi le match de football de la Ligue des Champions. “Je pense que le problème de base c’est qu’il y a une grande différence entre les supporters de foot qui viennent pour les matchs d’Angleterre et ceux qui viennent pour un match de club. Par exemple les supporters de Liverpool, ils adorent leur club, tout ce qu'ils veulent faire c’est voir un match de foot. Il faut dire que lors des matchs d’Angleterre à l’étranger, il y a des faux patriotes qui viennent semer le trouble. Ce sont des fans très différents. Peut-être que la police française avait peur des supporters anglais, alors que c’était des supporters de Liverpool.

Références

L'équipe

Guillaume Erner
Guillaume Erner
Guillaume Erner
Production
Jules Crétois
Collaboration
Pauline Chanu
Production déléguée
Vivien Demeyère
Réalisation
Delphine Lerner
Stagiaire
Caroline Payen
Stagiaire
Élodie Piel
Collaboration