L'humoriste britannique Ken Dodd, accompagné de six de ses Diddymen, à Blackpool, le 26 mai 1978.
L'humoriste britannique Ken Dodd, accompagné de six de ses Diddymen, à Blackpool, le 26 mai 1978.
L'humoriste britannique Ken Dodd, accompagné de six de ses Diddymen, à Blackpool, le 26 mai 1978. ©Getty - Alfred Markey/Mirrorpix
L'humoriste britannique Ken Dodd, accompagné de six de ses Diddymen, à Blackpool, le 26 mai 1978. ©Getty - Alfred Markey/Mirrorpix
L'humoriste britannique Ken Dodd, accompagné de six de ses Diddymen, à Blackpool, le 26 mai 1978. ©Getty - Alfred Markey/Mirrorpix
Publicité
Résumé

Cette fois c'est la bonne : le Royaume-Uni quitte l'Union européenne, plus de quatre ans après le vote en faveur du Brexit. Qu'allons-nous regretter chez les Anglais ?

avec :

Martin Parr (Photographe), JD Beauvallet (Journaliste, auteur, co-fondateur des Inrockuptibles).

En savoir plus

Au regard de la longévité de la plupart des couples, celui-ci aura finalement duré assez longtemps : du 1er janvier 1973 au 31 décembre 2020. 47 ans, des noces de cachemire, entre le Royaume-Uni et l’Union européenne, et un contrat de divorce arraché au tout dernier moment. 

Ce matin, nous aurions pu revenir en détail sur les modalités techniques et juridiques de cet accord, mais est-ce vraiment comme cela que nous avions envie de dire ‘Au revoir’ à nos amis britanniques ? 

Publicité

Nous recevons ce matin le photographe Martin Parr et le journaliste JD Beauvallet.

Martin Parr :

Il y a beaucoup d'aspects que j'aime énormément au Royaume-Uni, et d'autres tendances auxquelles je suis fortement opposé. Lorsque je prends une photo, j'ai la chance de marier ces deux idées contradictoires. C'est un processus thérapeutique.

Je cherche à faire ressortir l'ambiguïté de ma position vis-à-vis du sujet. C'est pour cela que je suis toujours très bien accueilli par les Français. Ils apprécient que je me moque un peu des Britanniques.

JD Beauvallet :

L'influence de la musique anglaise est partie pour s'affaiblir. Pour beaucoup de musiciens, le continent européen représente la source principale de leurs revenus. C'est aujourd'hui très compromis avec le Brexit.

Boris Johnson se vante beaucoup d'écouter les Clashs, mais il n'a vraiment rien fait pour soutenir les artistes britanniques cette année.

59 min

Il y a beaucoup de raisons qui font que les artistes anglais ont une longueur d'avance sur les français : une certaine tradition, un état d'esprit très différent et une culture du précédent.

Références

L'équipe

Hervé Gardette
Hervé Gardette
Hervé Gardette
Production
Élodie Piel
Collaboration
Léa Capuano
Collaboration
Pauline Chanu
Production déléguée
Vivien Demeyère
Réalisation
Sophie Alavi
Collaboration