Manifestation du 16 juin
Manifestation du 16 juin ©AFP - Loic VENANCE
Manifestation du 16 juin ©AFP - Loic VENANCE
Manifestation du 16 juin ©AFP - Loic VENANCE
Publicité

Au lendemain des manifestations de soignants qui réclament plus de moyens, où en sont les discussions entre le personnel hospitalier et l’exécutif ?

Avec
  • Anne Gervais Médecin à l’hôpital Bichat, Vice-présidente de la Commission médicale d’établissement de l’AP-HP, signataire, à la mi-janvier, à l’appel des 1000 médecins et cadres de santé s’alarmant de la situation dramatique des hôpitaux français

Hier, une grande partie du personnel soignant se mobilisait dans tout le pays. En plein "Ségur de la santé", ces mobilisations faisaient office de piqûre de rappel pour l’exécutif.  En cause, des promesses annoncées par le gouvernement que le personnel hospitalier considère comme non tenues. La fracture entre les deux bords est-elle à son paroxysme ? Comment réinstaurer un débat sain ?   

Avec Anne Gervais, docteur au service hépatologie de l’hôpital Bichat et Louis-Mourier, membre du Collectif Inter Hôpitaux.  

Publicité

Quelles sont les revendications du personnel soignant ? 

Il y a une question de salaire qui est centrale. Dans les autres pays de l’OCDE, les infirmières gagnent 110% du salaire moyen de leur pays quand nous nous sommes à 90% du salaire moyen français. On a aussi des problèmes d’effectifs. Il faut aussi davantage de lits pour coucher les patients. Anne Gervais

" Quand on a 14% d’activités supplémentaires lors des 10 dernières années et qu'en même temps les effectifs ne grandissent que de 2% ce n’est pas normal. (...) Le pouvoir doit être partagé avec les soignants. Il faut repenser l’hôpital pour que l’on s’occupe de tout le monde. L’hôpital ne devrait pas être qu’une organisation, il y a du pouvoir."

L'hôpital sous assistance respiratoire 

" Pendant la vague de COVID-19, en une heure à l'hôpital Bichat, j’ai demandé 3 ordinateurs et nous avons eu 3 ordinateurs. C’est un moment où nous étions dotés d'une énergie complète car notre énergie était concentrée pour le soin des patients. Mais nous n’avons pas envie que ça soit la fin d’une parenthèse car nous avons encore besoin de moyens et d’aides."

Il faut annoncer une augmentation des salaires, embaucher et décréter un moratoire sur le nombre de lits. Anne Gervais

Vous pouvez (ré)écouter l'interview en intégralité en cliquant sur le player en haut à gauche de cette page.

Et pour écouter la seconde partie de l'émission consacrée à l'interview de Malcolm Gladwell, l'un des journalistes les plus influents au Etats-Unis, c'est par ici. 

L'équipe

Guillaume Erner
Guillaume Erner
Guillaume Erner
Production
Aurélien Dubost
Collaboration
Élodie Piel
Collaboration
Léa Capuano
Collaboration
Pauline Chanu
Pauline Chanu
Pauline Chanu
Production déléguée
Maïwenn Guiziou
Collaboration
David Jacubowiez
Réalisation