Studio de télévision
Studio de télévision ©Getty
Studio de télévision ©Getty
Studio de télévision ©Getty
Publicité

A quels défis le journalisme doit-il faire face, dans ce contexte de pandémie ?

Avec

Depuis le début de la pandémie, la façon de s’informer a été chamboulée. Cette épreuve a impliqué une place plus grande pour la science, largement marquée par des controverses, qui n'ont pas facilité l’éclairage de la crise. Dans le même temps, les modèles économiques ont été ébranlés et la défiance s’est accentuée. Quelles leçons retenir de la crise sanitaire ?  Que ferons-nous de cette crise qui nous a défiés et transformés ? Comment regagner la confiance des citoyens ? 

Nous recevons Vincent Giret, directeur de France Info, cofondateur de Médias-en-Seine.

Publicité

Un contexte historique pour les médias

C'est un contexte très particulier, peut-être même historique, de l'histoire des médias. Ces derniers mois, nous n'avons jamais collectivement consommé autant de médias. Ils ont même été un élément extrêmement important de la résilience.

"De l'autre côté, cette crise sanitaire a constitué un tremblement de terre pour l'écosystème et les modèles économiques de ces média_s"_

Les scientifiques, médecins et chercheurs ont fait irruption sur les plateaux et dans nos colonnes de manière parfois très désorganisée. On l'a fait à chaud et le temps est venu de créer des liens, d'organiser cet espace public de dialogue avec le monde scientifique.  

Défiance et rupture

En deux décennies, nous avons vécu quatre grandes ruptures. Une rupture technologique : jamais une technologie dans l'histoire de l'humanité ne s'est diffusée aussi rapidement et massivement. Une rupture des usages, on est dedans encore : nous ne consommons plus l'information comme nous le faisions autrefois. Par ailleurs, nous vivons une rupture des modèles économiques. Et enfin, la quatrième rupture est celle de l'information.  

"Nous sommes assaillis d'informations. Aujourd'hui, nous vivons dans ce tsunami. Et ce trop-plein d'informations, cet espace saturé, totalement dérégulé de l'information, provoque de la défiance. Il abîme les institutions, il abîme la vérité, il abîme les faits et nous vivons dans cet univers-là".

L'équipe

Guillaume Erner
Guillaume Erner
Guillaume Erner
Production
Élodie Piel
Collaboration
Léa Capuano
Collaboration
Pauline Chanu
Pauline Chanu
Pauline Chanu
Production déléguée
Vivien Demeyère
Réalisation
Sophie Alavi
Collaboration