La vice-présidente Kamala Harris écoute le président Joe Biden prononcer un discours sur le verdict de culpabilité de l'ancien policier Derek Chauvin, à la Maison Blanche (Washington, 20 avril 2021).
La vice-présidente Kamala Harris écoute le président Joe Biden prononcer un discours sur le verdict de culpabilité de l'ancien policier Derek Chauvin, à la Maison Blanche (Washington, 20 avril 2021).
La vice-présidente Kamala Harris écoute le président Joe Biden prononcer un discours sur le verdict de culpabilité de l'ancien policier Derek Chauvin, à la Maison Blanche (Washington, 20 avril 2021). ©AFP - BRENDAN SMIALOWSKI
La vice-présidente Kamala Harris écoute le président Joe Biden prononcer un discours sur le verdict de culpabilité de l'ancien policier Derek Chauvin, à la Maison Blanche (Washington, 20 avril 2021). ©AFP - BRENDAN SMIALOWSKI
La vice-présidente Kamala Harris écoute le président Joe Biden prononcer un discours sur le verdict de culpabilité de l'ancien policier Derek Chauvin, à la Maison Blanche (Washington, 20 avril 2021). ©AFP - BRENDAN SMIALOWSKI
Publicité
Résumé

La présidence de Donald Trump semble loin, que ce soit sur le plan médiatique, diplomatique ou environnemental. Comment ce tournant s'incarne-t-il politiquement ?

avec :

Romain Huret (Historien des Etats-Unis, directeur d'études à l'EHESS), Marc-Antoine Eyl-Mazzega (Directeur du Centre Energie et Climat de l’Ifri, spécialiste des échanges gaziers entre la Russie, l’Ukraine et l’Union européenne).

En savoir plus

Ce mardi, le policier Derek Chauvin a été reconnu coupable du meurtre de l'Afro-Américain George Floyd. Une condamnation qui n’a pas laissé indifférent le Président Joe Biden, dont le mandat approche la date symbolique des 100 jours. Ces quelques mois, tout semble avoir changé outre-Atlantique. Les prises de paroles incessantes du président sortant ont été remplacées par des interventions rares mais engagées. Suite au procès de Minneapolis, Joe Biden s’est adressé aux Américains dans une allocution télévisée, se félicitant du verdict. 

Comment ce procès s’inscrit-il dans l’histoire raciale des Etats-Unis ? Comment Joe Biden s'engage-t-il dans ce tournant ? Le plan de relance repose sur deux piliers très politiques : la lutte contre les inégalités et la lutte contre le réchauffement climatique. Comment s’incarne cette prise de conscience en actes politiques ?

Publicité

Romain Huret est spécialiste des États-Unis au XXe siècle (directeur d’études à l’EHESS). Il a publié "La fin de la pauvreté ?" (Éditions de l'EHESS) et "Les conservateurs américains se mobilisent" (Autrement). Il est également co-auteur de “Capitalism Contested : The New Deal And Its Legacies” (University of Pennsylvania Press, 2020).

Il est rejoint par Marc-Antoine Eyl-Mazzega, directeur du Centre Énergie & Climat de l'Ifri.

Le tournant historique de la condamnation de Derek Chauvin

Le procès de Derek Chauvin a été très médiatisé et suivi aux États-Unis. Parmi les témoignages marquant, Romain Huret insiste sur ceux des supérieurs hiérarchiques de l'ancien policier. 

La prise de parole de la hiérarchie de Derek Chauvin a marqué le public. Elle a pris la parole pour dire que cet acte était inadmissible et que ce n’était pas une simple faute professionnelle. Ces mots ont été très forts et promettent une réforme en profondeur de la police américaine. Romain Huret

Le contexte politique a sans doute favorisé cette décision de justice. C’est rare qu'un procès amène autant de manifestants et qu’autant de personnes scrutent un verdict. Je pense qu’il y a eu un choc profond au sein de la population américaine qui a dépassé le cadre partisan. Beaucoup ont emmené leurs enfants pour dire que cette situation est inacceptable. Cette histoire touche ce qu’il y a de plus profond dans la politique, qui est le vivre ensemble. Romain Huret

En quoi ce procès pourra-t-il lancer une vague de réformes au sein de l'institution policière ? 

Aux États-Unis, la police est une prérogative locale, donc les réformes doivent partir des comtés et des villes. Joe Biden ne pourra pas réformer toute la police avec une loi cadre sur le territoire américain. En revanche, il peut faire respecter la Constitution et demander des enquêtes sur le respect de celle-ci. Les réformes ont déjà commencé à la base, avec une meilleure formation des policiers et une meilleure prise en compte des éléments psychologiques dans le cadre des arrestations. Il y a une demande d’une plus grande prise en compte de l’environnement social, psychologique et culturel. Romain Huret

À la Nouvelle Orléans, la police a très longtemps été accusée de violence, puis il y a eu des réformes avec des codes d’éthiques, des dispositifs de dialogue avec la population et des prises en charge psychologiques pour éviter les montées de violence au moment des arrestations. Il faut faire très attention aux signaux d’alerte. Derek Chauvin avait fait l’objet de plainte à 19 reprises, il avait formé des policiers alors que sa hiérarchie savait qu’il en était incapable et qu’il avait des pratiques violentes au quotidien. Romain Huret

Que peut Biden pour le climat ? 

Aujourd'hui Joe Biden lance son sommet numérique pour le climat qui rassemblera près de 40 chefs d'État. Il y annoncera de nouveaux objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre.  

C’est une initiative forte pour le président américain. Il y a un enjeu d’image, il faut fermer l’épisode Trump qui a été catastrophique pour la position de leadership des États-Unis dans le monde. Il fallait montrer que les États-Unis s’engagent dans un virage fort pour l’environnement. Pour Biden il fallait annoncer un objectif de baisse importante des émissions pour 2030. L’enjeu pour lui est également de créer un effet de coalition pour emmener d’autres pays à s’engager à réduire leurs émissions. Marc-Antoine Eyl-Mazzega

Ce plan de relance va venir compléter et renforcer des infrastructures obsolètes aux États-Unis et abreuver financièrement le secteur privé pour développer des innovations en faveur de la réduction l’empreinte carbone. Les États-Unis veulent conforter leur avance dans ce segment stratégique. La question pour les Européens est de ne pas se laisser devancer par les États-Unis ou la Chine, qui est aussi en train de déployer des efforts considérables vers l’autonomie technologique. Marc-Antoine Eyl-Mazzega

Pourquoi Joe Biden réussirait-il là où les autres présidents américains ont échoué ? 

La bonne nouvelle pour Joe Biden est que les entreprises sont favorables à la transition. Les GAFAM ont annoncé qu’elles étaient prêtes à le suivre. Il a la possibilité de construire une nouvelle alliance inédite en sortant du dilemme entre emplois et écologie. Il a une chance historique qu’il espère saisir. Romain Huret

Les résistances sociales sont le point le plus difficile à franchir, et pas seulement aux États-Unis. Dans le plan de relance de Joe Biden, il y a beaucoup d’éléments pour l’éducation et la santé. Comment un pays peut-il vivre ensemble ? Même si le Président ne peut pas imposer de normes contraignantes, il peut ouvrir le débat et utiliser les réseaux associatifs qui sont très présents à l’échelle locale. Romain Huret

Références

L'équipe

Guillaume Erner
Guillaume Erner
Guillaume Erner
Production
Jules Crétois
Collaboration
Elodie Piel
Collaboration
Léa Capuano
Collaboration
Pauline Chanu
Production déléguée
Vivien Demeyère
Réalisation