Manifestation contre la réforme des retraites le 17 décembre à Toulouse.
Manifestation contre la réforme des retraites le 17 décembre à Toulouse. ©AFP - Pascal PAVANI
Manifestation contre la réforme des retraites le 17 décembre à Toulouse. ©AFP - Pascal PAVANI
Manifestation contre la réforme des retraites le 17 décembre à Toulouse. ©AFP - Pascal PAVANI
Publicité

Hier, la contestation contre la réforme des retraites a connu un regain de mobilisation. Si le gouvernement jure ne pas être sourd à la colère, une sortie de crise semble pour le moment encore lointaine.

Avec
  • Daniel Cohen Économiste et directeur du département d'économie de l'École Normale Supérieure, Président de l'Ecole d'Economie de Paris

Hier, les manifestants étaient environ deux fois plus nombreux à battre le pavé que la semaine dernière. Et la pression sur le gouvernement n’a jamais semblé aussi forte. L'exécutif continue de défendre un texte qu’il présente comme juste tout en se disant ouvert à des ajustements. Les opposants ne cessent quant à eux de dénoncer une réforme à la visée d’abord budgétaire. 

Des modifications à la marge peuvent-elles satisfaire les opposants à cette réforme ? Le projet du gouvernement marque-t-il une rupture historique dans notre modèle de protection sociale ? Les craintes soulevées par cette réforme sont-elles justifiées ? Y'a-t-il encore une vision politique derrière les considérations budgétaires en matière de protection sociale ? 

Publicité

Nous en discutons en compagnie de l’économiste Daniel Cohen. Il dirige le département d’économie de l’École normale supérieur (ENS), il est directeur du Centre pour la recherche économique et ses applications (CEPREMAP), et l’auteur notamment de l’ouvrage «Il faut dire que les temps ont changé : chronique fiévreuse d’une mutation qui inquiète» (Albin Michel). 

"Cette réforme est un immense gâchis. Une réforme était souhaitable parce qu’un grand nombre de Français ne se sentent pas rassurés par le système actuel. […] Au lieu de corriger le système pour le rendre plus rassurant, le gouvernement a réussi le tour de force de le rendre plus anxiogène." Daniel Cohen

Le rapport du COR (Conseil d'Orientation des Retraites) montre que dans la trajectoire actuelle les dépenses de retraites sont budgétairement soutenables : "À horizon de 2070, dans 3 scénarios sur 4, la part des retraites dans le PIB baisse. […] On peut davantage revaloriser les retraites que ce qui a été fait jusqu’à présent." Daniel Cohen

On est en train de construire un mécanisme qui vise à faire des économies. Daniel Cohen

"La politique nous révèle son pire visage en faisant des calculs en alliances plutôt que de viser le bien public. Ça peut se payer cher dans les urnes, mais j'espère que le gouvernement retrouvera la voix de la raison." Daniel Cohen

L'équipe

Guillaume Erner
Guillaume Erner
Guillaume Erner
Production
Élodie Piel
Collaboration
Léa Capuano
Collaboration
Pauline Chanu
Pauline Chanu
Pauline Chanu
Production déléguée
Louison Carroué
Collaboration
Maïwenn Guiziou
Collaboration
David Jacubowiez
Réalisation