Foule célébrant la victoire de la France à la Coupe du monde de football 2018 sur les Champs-Élysées
Foule célébrant la victoire de la France à la Coupe du monde de football 2018 sur les Champs-Élysées - Extrait du film "Les Misérables" (Le Pacte Distribution)
Foule célébrant la victoire de la France à la Coupe du monde de football 2018 sur les Champs-Élysées - Extrait du film "Les Misérables" (Le Pacte Distribution)
Foule célébrant la victoire de la France à la Coupe du monde de football 2018 sur les Champs-Élysées - Extrait du film "Les Misérables" (Le Pacte Distribution)
Publicité

"Les Misérables", en salles ce mercredi, dépeint le portrait inquiétant de banlieues au bord de l'explosion. Que nous donne à voir le cinéma des fractures qui traversent notre société ? Ladj Ly, réalisateur du film, et son scénariste Giordano Gederlini sont les invités des Matins.

Avec
  • Giordano Gederlini Scénariste
  • Ladj Ly Réalisateur

Le théâtre est une tribune. Le théâtre est une chaire. Le théâtre parle fort et parle haut. C’est en ces termes que Victor Hugo parlait de cet art de la scène. Et ça, le réalisateur Ladj Ly l’a bien compris. Avec Les Misérables, Ladj Ly offre une version 2019 des quartiers, du côté des policiers cette fois-ci. On plonge dans le quotidien de trois agents de la brigade anti-criminalité de Montfermeil, en Seine Saint Denis. Un endroit que le réalisateur connaît bien puisque c’est là où il a grandit - et où il vit toujours. Il dépeint les rapports de force qui s’y jouent, entre la BAC, les caïds, les grands frères payés par la mairie, les religieux et les jeunes. Les Misérables, c’est l’histoire d’une bavure policière qui fait tout basculer.

À l'occasion de la sortie en salles ce mercredi 20 novembre du film Les Misérables, récompensé du "Prix du Jury" au dernier Festival de Cannes, nous recevons Ladj Ly, réalisateur du film, et Giordano Gederlini son scénariste.

Publicité

"C'est un film qui parle de la misère sociale. Le roman de Victor Hugo a en partie été écrit à Montfermeil. Depuis gamin, on a un lien fort avec l'auteur" Ladj Ly

"Tout est inspiré de faits réels, c'est le cinéma que je veux faire. Très peu de gens connaissent vraiment les quartiers. Pour moi, c'était important d'apporter le témoignage le plus juste" Ladj Ly

"Le scénario sert de prétexte à l'immersion dans les quartiers. Ici on avait envie d'entrer dans ce quartier où il y a beaucoup de tensions, avec ce regard particulier qui est celui des enfants. C'est un petit groupe qui subit constamment les pressions des adultes"Giordano Gederlini

"Il y a une espèce de genre de film de banlieue, qu'on voulait éviter. On a la volonté de sortir des clichés. Au final, l'histoire que l'on raconte est assez banale" Giordano Gederlini

"Le milieu du cinéma est très fermé donc j'ai créé une école de cinéma. Tout le monde peut postuler à l'appel à candidature. Pendant un an, on forme les 30 personnes sélectionnées aux différents métiers" Ladj Ly

Qui occupe l'espace quand l'Etat n'est plus là ? Quels pouvoirs sont exercés dans cette zone de non droit ? C'est le sujet du film.

L'équipe