Médias : d’où vient la défiance ?

Comment repérer les Fake News ?
Comment repérer les Fake News ?  ©Getty - John Lamb
Comment repérer les Fake News ? ©Getty - John Lamb
Comment repérer les Fake News ? ©Getty - John Lamb
Publicité

Avec le sociologue Arnaud Esquerre et le journaliste Edwy Plenel, nous nous interrogeons sur les causes de la méfiance des Français envers les médias.

Avec
  • Edwy Plenel journaliste, directeur et cofondateur du site Mediapart
  • Arnaud Esquerre Sociologue, directeur de recherche CNRS et directeur de l'Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux (Iris) de l’Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS)

Les manifestants leur reprochent de les museler, les responsables politiques les accusent de mettre de l’huile sur le feu. Depuis le début de la crise des “gilets jaunes”, mi-novembre, les médias sont décriés de toute part. Dans certains rassemblements, des journalistes ont même été violemment pris à partie. Cette défiance, qui s’exprime ces dernières semaines de manière inhabituellement spectaculaire, n’est pas nouvelle. Depuis plusieurs années, le baromètre annuel de La Croix chronique la lente érosion de la confiance des Français dans les médias. Le dernier, publié il y a presque un an, révélait déjà que 68% des sondés considéraient que les journalistes n’étaient pas indépendants face aux pressions du monde politique. Dans le même temps, certains représentants de ce monde politique assument de plus en plus, à droite comme à gauche, un discours agressif à l’égard de la presse, dénonçant la moindre enquête comme une cabale personnelle. 

La révolution numérique, la fin de l’hégémonie des journalistes dans la diffusion de l’information avec l’émergence des réseaux sociaux, et le brouillage progressif entre faits et opinions qu’il a entraîné, n’est pas étranger à cette situation. 

Publicité

Pour en parler, nous recevons le sociologue Arnaud Esquerre, chargé de recherches au CNRS, à qui l’on doit Le Vertige des faits alternatifs, un livre d’entretiens avec l’anthropologue Régis Meyran. Nous sommes rejoints, en deuxième partie d’émission, par le journaliste Edwy Plenel, cofondateur et président de Médiapart, et auteur du livre La Valeur de l’information. 

L'équipe