L'écrivain Michel Houellebecq
L'écrivain Michel Houellebecq
L'écrivain Michel Houellebecq ©Getty - Michele Tantussi / Contributeur
L'écrivain Michel Houellebecq ©Getty - Michele Tantussi / Contributeur
L'écrivain Michel Houellebecq ©Getty - Michele Tantussi / Contributeur
Publicité
Résumé

A l'occasion de la sortie du dernier roman de Michel Houellebecq, "Sérotonine", nous nous penchons sur la vie et l'oeuvre de l'écrivain... Avec Agathe Novak Lechevalier, maître de conférence en littérature, Aurélien Bellanger, écrivain, et Ariane Chemin, grand reporter au "Monde".

avec :

Agathe Novak-Lechevalier (Maître de conférences en littérature à l’Université Paris X Nanterre), Aurélien Bellanger (Écrivain), Ariane Chemin (écrivain, grand reporter au Monde).

En savoir plus

Quatre ans après Soumission, Michel Houellebecq publie aujourd’hui Sérotonine, un septième roman où le narrateur fait le récit de ses amours passés, de sa perte de désir et d’espoir sur fond de révolte d’agriculteurs contre l’Europe et la mondialisation. Ce roman crépusculaire parait quelques jours après la nomination de son auteur comme chevalier de la Légion d’honneur. 

Pour nous parler de ce qu’on qualifie de « livre évènement », nous accueillons : 

Publicité

Agathe Novak Lechevalier, maître de conférence à l’université Paris Nanterre, spécialiste de littérature du 19e, de littérature contemporaine et de l’oeuvre de Michel Houellebecq, auteure de “Houellebecq, l’art de la consolation” paru chez Stock. 

Aurélien Bellanger, écrivain, auteur notamment de “Houellebecq écrivain romantique”, publié aux éditions Léo Scheer. 

Ariane Chemin, écrivain, grand reporter au Monde, auteure d’une série d’articles sur Michel Houellebecq publiés dans le quotidien au cours de l’été 2015. 

Aurélien Bellanger : 

Houellebecq est un grand écrivain français qui a un rapport compliqué au romantisme.  Houellebecq, c'est un retour à une façon d'écrire des fables futuristes dans une langue très claire. Le roman français s'est auto-empoisonné dans des prouesses stylistiques qui tournent à vide. 

Dans Sérotonine, il y a des parties de roman policier, des parties romantiques, des parties à la Perec sur ce que c’est une dépression, sur ce que c’est de ne rien faire pendant une journée entière à fixer un mur. Je ne sais pas si c’est son meilleur roman mais en mettant tout ça bout à bout, Houellebecq renoue avec un geste oublié qui s’était perdu dans les deux livres précédents où la rencontre quasi sociologique entre Houellebecq et la France avait peut-être atténué une certaine veine intimiste du romancier. 

Agathe Novak Lechevalier : 

Le mot de prophétisme me fait rire à chaque fois. Il l’a lui-même récusé à de très nombreuses reprises. En revanche, Houellebecq montre une fois de plus qu’il est en profonde empathie avec l’époque, avec la société actuelle et par-dessus tout avec la souffrance des gens : les laissés-pour-compte du système capitaliste-libéral qu’il décrit depuis Extension du domaine de la lutte

La France périphérique, c’est la France dont Houellebecq vient. Sérotonine c’est aussi une sorte de retour aux origines. Sa grand-mère, à qui il a pris le nom de famille, venait de la Manche lieu où se passe le roman, c’était une famille d’origine populaire dans un milieu agricole. Il n’est pas coupé de tout cela.

Références

L'équipe

Guillaume Erner
Guillaume Erner
Guillaume Erner
Production
Élodie Piel
Collaboration
Pauline Chanu
Production déléguée
David Jacubowiez
Réalisation