A Illkirch-Graffenstaden, le laboratoire Transgene travaille au développement d'une immunothérapie individualisée
A Illkirch-Graffenstaden, le laboratoire Transgene travaille au développement d'une immunothérapie individualisée ©AFP - Patrick Herzog
A Illkirch-Graffenstaden, le laboratoire Transgene travaille au développement d'une immunothérapie individualisée ©AFP - Patrick Herzog
A Illkirch-Graffenstaden, le laboratoire Transgene travaille au développement d'une immunothérapie individualisée ©AFP - Patrick Herzog
Publicité

En 2018, près de 382 000 Français recevaient un diagnostic de cancer. Si nous sommes encore loin de trouver un remède miracle contre la maladie, les avancées de la recherche et les nouveaux traitements sont prometteurs.

Avec
  • Maud Gouy Muséographe, commissaire de l'exposition De l'Amour au Palais de la Découverte
  • Jean-Baptiste Méric Oncologue
  • Alain Eychene Directeur du pôle recherche et innovation de l’Institut national du cancer

Avec Maud Gouy, commissaire de l’exposition Cancers à la Cité des sciences et de l'industrie de Paris du 6 sept 2022 au 8 août 2023, Alain Eychène, directeur du pôle Recherche et Innovation de l’Institut national du cancer (INCa) et Jean-Baptiste Méric, oncologue et directeur du pôle Santé publique et soins à l'INCa.

Une exposition à la portée de toutes et tous

" Avec cette exposition, et dans l'élan de la stratégie décennale de lutte contre les cancers, nous venons aussi des bonnes nouvelles, et inviter à notre table, avec la mort, avec la maladie, la recherche, l'effort collectif de toute la société, pour pouvoir inviter finalement l'espoir et la capacité de chacun à agir pour éviter des cancer s." Jean-Baptiste Méric, oncologue et directeur du pôle Santé publique et soins à l'INC**.**

Publicité

Maud Gouy, commissaire de l’exposition Cancers à la Cité des sciences et de l'industrie, explique qu'elle a voulu, à travers des installations audiovisuelles et artistiques, rendre la thématique du cancer accessible à tous. L'enjeu était en effet de " rendre visible aux visiteurs quelque chose qu'ils ne veulent souvent pas voir"  sans jamais verser " dans l'abominable"  ni " le glauque " grâce notamment à une " scénographie très colorée et très douce ".

Les cancers : une maladie complexe à combattre par la prévention et le dépistage

Les cancers sont une maladie complexe d'une diversité presque infinie, et rappelle Alain Eychène, directeur du pôle recherche et innovation de l'INC, c'est "cette pluralité qui fait sa complexité. Plus on comprend les cancers, plus on s'aperçoit qu'il va falloir adopter des stratégies thérapeutiques plus ou moins spécifiques, personnalisées ou de précision".

Les trois invités soulignent que le début de l'exposition explique à quel point le développement des cancers s'inscrit dans le cycle de l'évolution : "ils sont inévitables dans leur apparition, mais peuvent être évitables dans leur progression" souligne Alain Eychène. Et, même si un cancer sur deux pourrait être évité en adaptant nos modes de vie, "beaucoup de recherches aujourd'hui" s'intéressent aux facteurs susceptibles de les favoriser comme "l'exposition aux nouveaux produits de notre société industrialisée", les "mauvaises pratiques alimentaires"  et la "sédentarisation" pour le directeur du pôle recherche et innovation de l'INCa.

Jean-Baptiste Méric insiste sur le fait que "la prévention est l'arme majeure" dans la lutte contre les cancers. Et celle-ci doit s'appliquer à tous pour que la détection se fasse le plus précocement possible, et encore plus aux personnes qui ont des " prédispositions génétiques ", des "dépistages, des traitements préventifs sont proposés, ainsi que la mise en place de consultation ", notamment dans le cas de la prévention du cancer du sein chez les femmes jeunes.

Des pistes pour mieux traiter, voire vaincre les cancers

"Dans la lutte contre les cancers, il faut utiliser toutes les armes, il ne faut rien négliger" rappelle Alain Eychène. C'est pourquoi la recherche fondamentale, la recherche clinique et la recherche translationnelle s'intéressent à toutes les étapes, de la découverte des gènes jusqu'à la progression des cellules cancéreuses et des métastases dans l'organisme.

Dans la mesure où l'on s'aperçoit que certains cancers sont liés à des virus, la vaccination est la stratégie à adopter pour prévenir et lutter contre eux : "pour les papillomavirus, le vaccin va empêcher l'infection et leurs conséquences néfastes, même si en France nous sommes un petit peu en retard avec 27% des jeunes filles vaccinées, contre plus de 85% au Portugal, et presque zéro pour cent pour les garçons" indique Jean-Baptiste Méric, directeur du pôle Santé publique et soins à l'INC. Les vaccins aujourd'hui sont plutôt préventifs, mais la recherche s'applique à en développer pour soigner et éradiquer certains types de cancer rappelle Alain Eychène. Le directeur du pôle Recherche et Innovation de l’Institut national du cancer indique ensuite que de nouvelles thérapies plus spécifiques sont envisagées, et que les recherches sur l'ARN messager, encore au stade clinique, apparaissent comme prometteuses.

L'équipe

Guillaume Erner
Guillaume Erner
Guillaume Erner
Production
Vivien Demeyère
Réalisation
Lucas Bretonnier
Production déléguée
Théo Bessard
Collaboration
Roxane Poulain
Collaboration
Audrey Dugast
Collaboration
Élodie Piel
Collaboration
Charlotte Geoffray
Collaboration