Le projet de loi de réforme des retraites est examiné par l'Assemblée nationale à partir de ce lundi ©Getty - Buena Vista Images
Le projet de loi de réforme des retraites est examiné par l'Assemblée nationale à partir de ce lundi ©Getty - Buena Vista Images
Le projet de loi de réforme des retraites est examiné par l'Assemblée nationale à partir de ce lundi ©Getty - Buena Vista Images
Publicité
Résumé

Depuis le début du quinquennat, le gouvernement affiche sa volonté de réformer le pays à un rythme soutenu. Les échéances se succèdent, au risque que la machine déraille. La politique française est-elle au bord du burn-out ?

avec :

Cécile Cornudet (éditorialiste politique aux Echos), Nicolas Roussellier (professeur d'histoire politique à Sciences Po).

En savoir plus

Ce lundi s'ouvre un nouveau chapitre décisif pour le projet de loi de réforme des retraites qui rentre en discussion à l’Assemblée Nationale. Avec un vote solennel prévu pour le 4 mars, c’est au pas de course que les députés devront examiner le texte et surtout les très nombreux amendements que l’opposition a déjà promis de déposer. 

Certains s’interrogent : deux semaines pour examiner l’une des réformes phares du quinquennat, est-ce trop peu ? Assiste-t-on à une accélération sans précédent du rythme politique ? Le parlement et nos institutions sont-ils en surrégime ?  

Publicité

Pour en parler, Hervé Gardette reçoit Nicolas Roussellier, historien et maître de conférence à Sciences Po.

Il sera rejoint par Cécile Cornudet, éditorialiste politique aux Echos.

14 min

Avec la réforme des retraites, un changement de temporalité politique ?

"Ce que l’on voit historiquement dans les 50 dernières années, c’est l’exécutif qui développe une capacité à faire la réforme par la démocratie sociale et où la démocratie parlementaire confirme la réforme.  […] Tous ces termes sont en train d’être remis en cause en même temps. On a en même temps une séquence parlementaire et en même temps la séquence de concertation n’est pas finie puisqu’on a la conférence de financement." Nicolas Roussellier

On a un paysage où tout s’interfère, on a une nation désassemblée avec la nation qui se joue à la fois dans la rue et dans les négociations à Matignon. Nicolas Roussellier

29 min

Le concept de "loi" fait-il encore sens ?

C’est la notion même de loi qui est ici en cause. Nicolas Roussellier

"Plus important que le contenu de la loi, c’est la possibilité même de la loi qui est en cause dans notre démocratie actuelle, c’est la possibilité même d’inscrire une réforme claire, cohérente dont tous les principes sont dans le même texte. La loi est remplacée par la “trajectoire”, […] avec une partie de la décision publique placée dans les ordonnances." Nicolas Roussellier

33 min
Références

L'équipe

Hervé Gardette
Hervé Gardette
Hervé Gardette
Production
Élodie Piel
Collaboration
Léa Capuano
Collaboration
Pauline Chanu
Pauline Chanu
Pauline Chanu
Production déléguée
Louison Carroué
Collaboration
Maïwenn Guiziou
Collaboration
David Jacubowiez
Réalisation