Manifestation à Paris contre le projet de réforme des retraites à venir, le 24 septembre 2019
Manifestation à Paris contre le projet de réforme des retraites à venir, le 24 septembre 2019 ©AFP - DOMINIQUE FAGET
Manifestation à Paris contre le projet de réforme des retraites à venir, le 24 septembre 2019 ©AFP - DOMINIQUE FAGET
Manifestation à Paris contre le projet de réforme des retraites à venir, le 24 septembre 2019 ©AFP - DOMINIQUE FAGET
Publicité

Alors que le gouvernement peaufine son projet pour les retraites, les inquiétudes montent vis-à-vis de la réforme qui se profile. Que retenir des pistes jusqu'ici évoquées ? L'exécutif s'apprête-t-il à ouvrir un nouveau front de contestation sociale ?

Avec
  • Olga Trostiansky
  • Michaël Zemmour Maître de conférences en économie à l’Université Paris 1 et chercheur associé à Sciences Po au laboratoire interdisciplinaire d’évaluation des politiques publiques (LIEPP).

Ce dimanche, le Premier ministre Edouard Philippe s'est exprimé depuis Dakar sur la situation sociale en France. Il dit "prendre au sérieux" une "certaine forme de scepticisme", voire de "résistance" concernant la réforme des retraites. Face au vieillissement démographique, le coût des retraites ne cesse d’augmenter, influant sur l’équilibre des caisses. L’instauration d’un régime universel permettrait de sortir du rouge et de garantir l’avenir du système. Néanmoins, cette proposition de système à points suscite des inquiétudes.  Cette réforme s'inscrit dans une longue liste depuis les années 1990 : à chaque changement de majorité, ses propositions sur les retraites, et la contestation de ces projets dans la rue.

Que retenir des propositions du gouvernement ? Que sont l'"âge pivot" et le "système à point" qui sont sur la table ? À l'approche de la grève du 5 décembre, la réforme des retraites de 2019 va-t-elle fédérer les mécontentements ? 

Publicité

Pour en parler, nous recevons Mickaël Zemmour, maître de conférences en économie à l’Université Paris 1 et chercheur associé à Sciences Po au laboratoire interdisciplinaire d’évaluation des politiques publiques (LIEPP), et Olga Trostiansky, élue LREM dans le 10e arrondissement à Paris et présidente du laboratoire de l’égalité.

"On est dans un changement de système. Ce qui semble important, c'est que le sujet d'égalité homme-femme soit au cœur des préoccupations et que les changement sociétaux soient pris en compte car depuis la mise en place du régime actuel, qui a été pensé dans les années 1945, les choses ont évolué" Olga Trostiansky

"La retraite est un âge du temps libéré. Avec les réformes, le temps passé à la retraite est réduit. Et plus encore, le temps de retraite en bonne santé va se réduire avec le report de l'âge de départ" Mickaël Zemmour

L'équipe