Centre de vaccination du Palais des Sports de Gerland à Lyon, le 23 avril 2021. ©AFP - JEAN-PHILIPPE KSIAZEK
Centre de vaccination du Palais des Sports de Gerland à Lyon, le 23 avril 2021. ©AFP - JEAN-PHILIPPE KSIAZEK
Centre de vaccination du Palais des Sports de Gerland à Lyon, le 23 avril 2021. ©AFP - JEAN-PHILIPPE KSIAZEK
Publicité
Résumé

Et si la crise sanitaire pouvait permettre de réintroduire la science et le débat scientifique au cœur de notre société ?

avec :

Etienne Klein (Physicien, producteur de Sciences en question sur France Culture), Bernadette Bensaude-Vincent (Professeure d’histoire et de philosophie des sciences à l’université Paris-Nanterre).

En savoir plus

Depuis l’apparition du coronavirus, la recherche scientifique a réalisé des avancées spectaculaires en développant des vaccins en quelques mois, mais elle a aussi été le théâtre de disputes entre experts, révélant les allers-retours et les incertitudes propres à la méthode scientifique. Autant d’événements sur-médiatisés qui se sont accompagnés d'une certaine méfiance à l’égard des institutions scientifiques et des experts. Une défiance que l’on peut relativiser à travers les chiffres même si elle se cristallise particulièrement aujourd’hui contre le vaccin Astra Zeneca. 

La crise sanitaire a-t-elle changé les relations entre le peuple et la science ? Comment rétablir la confiance des Français dans les institutions scientifiques, tout en les aidant à développer un esprit critique ? La recherche scientifique peut-elle faire l’objet d’un débat démocratique ? 

Publicité

Etienne Klein est Directeur de recherche au Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA), docteur en philosophie des sciences, auteur de  « La physique selon Etienne Klein » et « Idées de génies » (Flammarion, 2021). Producteur de La conversation scientifique.

Bernadette Bensaude-Vincent est Professeure émérite de philosophie des sciences et techniques à l’université Paris1 Panthéon-Sorbonne. Auteure de  “L'opinion publique et la science. A chacun son ignorance” (2000, La découverte) et  “T_emps-paysage. Pour une écologie des crises"_ paru en janvier 2021, ed du Pommier.

La place de la science dans la société

La crise sanitaire était-elle l'occasion de remettre la science au cœur de la société ? 

On a raté l’occasion de faire de la pédagogie, d’expliquer la méthodologie scientifique avec ses doutes, ses protocoles, montrer ce qu’est un essai randomisé, comment utiliser les statistiques et ne pas confondre cause et causalité. Etienne Klein

Je pense effectivement que la crise n’a pas forcément augmenté l’information scientifique du public. On parle de vaccin, d’ARN messager, ce sont des termes devenus quotidiens mais je ne suis pas sure qu’ils sont compris par tout le monde. Bernadette Bensaude-Vincent

En revanche dans cette crise on gagne une image plus juste de la science. L’image ancienne d’autorité a été ébranlée par les conflits au sein de l’establishement scientifique. Le conseil scientifique s’est présenté comme humble, en train de négocier selon les incertitudes quotidiennes. La science est plus une entreprise de réduction des incertitudes qu’une institution dogmatique avec des certitudes inébranlables. Bernadette Bensaude-Vincent

Une crise de confiance ?

La part des Français qui ont confiance en la science était de 61% en 2020, soit une baisse de 17% par rapport à 2019.

La crise révèle la dimension politique des problèmes de santé, ce n’est pas qu’une affaire de sciences. Le refus de la vaccination est un problème social et politique. Bernadette Bensaude-Vincent

On ne demande pas aux chercheurs d’avoir individuellement l’objectivité de la science. Aucun chercheur n’est objectif, ils sont soumis à des pressions et ils peuvent se tromper. On leur demande d’être honnêtes, de présenter leurs résultats à d’autres chercheurs liés à l’objet d’étude pour ensuite en discuter. Etienne Klein

Au début de l’épidémie les chercheurs savaient ce qu’ils ne savaient pas. Quand un chercheur répond « je ne sais pas » à la télévision, il n'est pas réinvité. Donc les chercheurs honnêtes ont été détrônés par des gens qui parlaient au-delà de la science. Etienne Klein

Références

L'équipe

Guillaume Erner
Guillaume Erner
Guillaume Erner
Production
Jules Crétois
Collaboration
Élodie Piel
Collaboration
Léa Capuano
Collaboration
Pauline Chanu
Production déléguée
Vivien Demeyère
Réalisation