Les ondes gravitiantionnelles, une découverte majeure
Les ondes gravitiantionnelles, une découverte majeure
Les ondes gravitiantionnelles, une découverte majeure ©AFP - L.Bret / Leemage
Les ondes gravitiantionnelles, une découverte majeure ©AFP - L.Bret / Leemage
Les ondes gravitiantionnelles, une découverte majeure ©AFP - L.Bret / Leemage
Publicité
Résumé

Retour avec le physicien Edouard Brézin sur le Prix Nobel de physique, les découvertes récentes sur les ondes gravitationnelles et la recherche française.

avec :

Edouard Brézin (Physicien, professeur émérite à l'Ecole Normale Supérieure).

En savoir plus

Ce mardi, trois astrophysiciens américains, Rainer Weiss, Barry Barish et Kip Thorne, ont reçu le prix Nobel de physique pour leurs travaux sur l’observation des ondes gravitationnelles. Le 27 septembre, le CNRS a attribué deux médailles d’or aux physiciens Alain Brillet et Thibault Damour « pour leurs contributions majeures à la détection des ondes gravitationnelles ».

Einstein pensait que les ondes gravitationnelles étaient trop ténues pour être observées.

Publicité

Les expériences sont des merveilles absolues. Il faut se rendre compte que le passage d'une onde gravitationnelle c'est une distorsion de l'espace-temps (...) Rappelons que la compréhension de cette distorsion c'est ce qui permet de faire fonctionner le GPS !

Comment expliquer le climat de défiance croissant envers la science ?

Il est vrai que les controverses ont fait avancer la science. Il est normal, quand la science se construit, que plusieurs hypothèses soient formulées et qu'à l'aide d'expériences ont finisse par trancher et arriver à une vérité. Une vérité en science a une portée relative. Mais du "doute", arriver au "relativisme", on est tombé dans ce qui a de pire !

Pour aller plus loin :

Références

L'équipe

Caroline Broué
Caroline Broué
Caroline Broué
Production
Doria Zénine
Réalisation
Mélanie Chalandon
Collaboration