La procureure Eliane Houlette, à la tête du parquet national financier, en janvier 2017
La procureure Eliane Houlette, à la tête du parquet national financier, en janvier 2017
La procureure Eliane Houlette, à la tête du parquet national financier, en janvier 2017 ©AFP - Christphe Archambault
La procureure Eliane Houlette, à la tête du parquet national financier, en janvier 2017 ©AFP - Christphe Archambault
La procureure Eliane Houlette, à la tête du parquet national financier, en janvier 2017 ©AFP - Christphe Archambault
Publicité
Résumé

En France, aux États-Unis, en Roumanie, les juges sont aux prises avec le pouvoir politique. Les juges sont-ils un contre-pouvoir politique ? Leur indépendance est-elle garantie ? Et comment fonctionne la justice financière ?

avec :

Eric Alt (Vice-président d'Anticor, magistrat), Silvia Marton (maître de conférences à la Faculté de science politiques de l'Université de Bucarest et membre correspondant du Centre Norbert Elias de l’EHESS.).

En savoir plus

Où que l’on regarde en ce moment, la justice est interpellée, tantôt décriée tantôt louée, et ses rapports avec le politique sont particulièrement tendus. En France, la semaine a de nouveau été marquée par les affaires politico-financières qui placent des personnalités de premier plan face à la justice : François Fillon, objet d’une enquête du Parquet national financier, ou Nicolas Sarkozy, renvoyé en correctionnelle dans l’affaire de ses comptes de campagne de 2012, dite Bygmalion. La justice a également été saisie dans « l’affaire Theo » d’Aulnay-sous-Bois qui a mis en évidence des différences d’interprétation entre les juges, les policiers et les politiques. Aux Etats-Unis Donald Trump s’en prend aussi aux magistrats qui tentent de bloquer ses décrets, et dénonce à longueur de discours et de tweets le gouvernement des juges. En Roumanie, les manifestations se multiplient contre un pouvoir politique corrompu, et le travail d’une procureure est encensé par une population dans la rue. Autant d’occasions de poser la question du rôle et du pouvoir des juges dans la société aujourd’hui : et c'est au magistrat Eric Alt que nous la posons, vice-président de l’association contre la corruption Anticor.

Nous sommes également par téléphone depuis Bucarest avec Silvia Marton, maitre de conférences en sciences politiques à l’Université de Bucarest, pour nous éclairer sur les manifestations contre la corruption en Roumanie.

Publicité
Références

L'équipe

Caroline Broué
Caroline Broué
Caroline Broué
Production
Doria Zénine
Réalisation
Amélie Perrot
Collaboration