Unes de journaux au lendemain du renoncement de François Hollande ©Maxppp - IAN LANGSDON
Unes de journaux au lendemain du renoncement de François Hollande ©Maxppp - IAN LANGSDON
Unes de journaux au lendemain du renoncement de François Hollande ©Maxppp - IAN LANGSDON
Publicité
Résumé

Le renoncement de François Hollande est-il une bonne nouvelle pour la gauche, et une mauvaise pour le PS ? Qu'est-ce qu'être de gauche aujourd'hui ? Gérard Grunberg est spécialiste de la gauche, directeur de recherche émérite au Centre d'études européennes de Sciences-Po et animateur du site Telos.

avec :

Gérard Grunberg, Sandrine Mazetier (députée de Paris, chargée des questions d'immigration au Parti socialiste).

En savoir plus

Après la primaire de la droite et du centre, celle de la gauche a officiellement commencé jeudi avec l’ouverture du dépôt des candidatures. Les postulants ont jusqu’au 15 décembre pour se déclarer et aujourd'hui se tient à la Villette la convention de la Belle alliance populaire censée porter la primaire du PS. Sauf qu’entre temps le président François Hollande a déclaré jeudi soir ne pas se lancer dans la course à la présidentielle, prenant tout le monde de court. Après les commentaires politiques à chaud sur ce qui s’est appelé un « renoncement », s’impose une question : dans quel état est la gauche à la veille de la primaire ?

Invité de la Matinale du samedi, le chercheur en sciences politiques spécialiste de la gauche Gérard Grunberg, Directeur de recherche émérite au Centre d'études européennes de Sciences-Po et animateur du site Telos.

Publicité

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

En octobre se lançait le mouvement Movida, « Mouvement pour la vie des idées et des alternatives », avec pour objectif de « porter la gauche de demain. ». Movida publiait cette semaine sur Liberation.fr une tribune, "Amis de gauche, parrainons les idées!". Signataire de cet appel, la députée de Paris Sandrine Mazetier est avec nous par téléphone.

Références

L'équipe

Caroline Broué
Caroline Broué
Caroline Broué
Production
Doria Zénine
Réalisation
Amélie Perrot
Collaboration