Michel Aglietta
Michel Aglietta
Michel Aglietta
Publicité
Résumé

Le capitalisme a pour centre nerveux la finance, dont la raison d’être est de faire de l’argent avec l’argent. Régulièrement secoué par des crises, il fait peser une menace d’instabilité sur nos sociétés.

avec :

Michel Aglietta (professeur émérite à l'université Paris-Ouest et conseiller scientifique au CEPII et à France Stratégie. Il a été membre de l'Institut universitaire de France et membre du Haut Conseil des finances publiques.).

En savoir plus

Le capitalisme a pour centre nerveux la finance, dont la raison d’être  est de faire de l’argent avec l’argent. Régulièrement secoué par des  crises, il fait peser une menace d’instabilité sur nos sociétés.  Surtout, ce capitalisme est responsable de l’explosion des inégalités  sociales et de la destruction des ressources planétaires et du climat,  ruptures majeures qui mettent en danger la survie des générations  futures.

L’enjeu de ce livre est de montrer que l’on peut «  civiliser le capitalisme ». En réintégrant l’économie dans les rapports  sociaux et en restaurant les biens communs, on peut remettre le  capitalisme sur le sentier d’une croissance inclusive et soutenable. Ce  livre pose les bases conceptuelles de cette transformation, qui passe  par la démocratie participative, afin d’articuler justice sociale et  écologie politique.

Publicité
Références

L'équipe