John Maynard Keynes (1883 - 1946), dans son studio de Gordon Square à Londres, le 16 mars 1940.
John Maynard Keynes (1883 - 1946), dans son studio de Gordon Square à Londres, le 16 mars 1940. ©Getty - Tim Gidal
John Maynard Keynes (1883 - 1946), dans son studio de Gordon Square à Londres, le 16 mars 1940. ©Getty - Tim Gidal
John Maynard Keynes (1883 - 1946), dans son studio de Gordon Square à Londres, le 16 mars 1940. ©Getty - Tim Gidal
Publicité

C'est le livre choisi par l'économiste André Orléan, directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales.

Avec

Publié en 1930, Lettre à nos petits-enfants de John Maynard Keynes s’intéresse à l’avenir du capitalisme d'ici à 2030. L’économiste anglais (1883-1946) y prédit une société d’abondance rendue possible par une accumulation du capital sans précédent, et dans laquelle le travail risque un jour de disparaître. 

Réédité en 2017 par Les Liens qui Libèrent, cet étonnant essai a été préfacé par l'économiste André Orléan, directeur de recherche au CNRS, et directeur d'études à l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS).  "Selon Keynes, le capitalisme n'est pas la fin de l'histoire, mais une phase transitoire", explique-t-il.

Publicité