Le ministre de l'intérieur du Venezuela Ignacio Alcaya félicite Roberto Bolano après qu'il a gagné le prix  Romulo Gallego le 2 août 1999.
Le ministre de l'intérieur du Venezuela Ignacio Alcaya félicite Roberto Bolano après qu'il a gagné le prix Romulo Gallego le 2 août 1999.
Le ministre de l'intérieur du Venezuela Ignacio Alcaya félicite Roberto Bolano après qu'il a gagné le prix  Romulo Gallego le 2 août 1999. ©AFP - Bertrand Parres / AFP
Le ministre de l'intérieur du Venezuela Ignacio Alcaya félicite Roberto Bolano après qu'il a gagné le prix Romulo Gallego le 2 août 1999. ©AFP - Bertrand Parres / AFP
Le ministre de l'intérieur du Venezuela Ignacio Alcaya félicite Roberto Bolano après qu'il a gagné le prix Romulo Gallego le 2 août 1999. ©AFP - Bertrand Parres / AFP
Publicité
Résumé

Comme l'illustre la récente adaptation théâtrale de 2666 par Julien Gosselin, l'œuvre de Roberto Bolaño inspire les artistes. Retour aujourd'hui sur son influence en compagnie de deux auteurs, Hedwige Jeanmart et Alban Lefranc.

avec :

Hedwige Jeanmart (écrivain), Alban Lefranc (Ecrivain), Jacques Bonnaffé (Comédien), Jacques Nerson (Journaliste à L'Obs).

En savoir plus

Hedwige Jeanmart, auteure de Blanès (Gallimard, Folio, 2016) et Alban Lefranc, créateur avec le collectif De Quark, d'un montage théâtral inspiré de 2666 et intitulé Barbecues, évoquent pour nous l'influence de Roberto Bolaño sur leurs œuvres.

A 15h30, Jacques Nerson de L' Obs nous parle de l'adaptation des Damnés de Visconti par Ivo van Hove à la Comédie Française.

Publicité

A 15h55, Jacques Bonnaffé lit Sylvia Plath.

Fictions / Théâtre et cie de Blandine Masson le 18 septembre 2016 : Carnet de bal de Roberto Bolaño.

Le 25 septembre 2016 : Derniers Crépuscules sur la terre de Roberto Bolaño.

MUSIQUE GENERIQUE: Panama, de The Avener (Capitol) fin : Dwaal, de Holy Stays (Something in Construction)

MUSIQUE CHRONIQUE: Self portrait de Chilly Gonzales.

Références

L'équipe

Matthieu Garrigou-Lagrange
Matthieu Garrigou-Lagrange
Anne-Vanessa Prévost
Collaboration
Didier Pinaud
Collaboration
Laurence Millet
Réalisation
Corinne Amar
Collaboration