Milan Kundera, le sens de l'amour : épisode 3/4 du podcast Milan Kundera

Le "baiser de Cupidon et Psyché", sculpture de l'Italien Antonio Canova, réalisée entre 1787 et 1793.
Le "baiser de Cupidon et Psyché", sculpture de l'Italien Antonio Canova, réalisée entre 1787 et 1793. ©Getty - Leemage/UIG
Le "baiser de Cupidon et Psyché", sculpture de l'Italien Antonio Canova, réalisée entre 1787 et 1793. ©Getty - Leemage/UIG
Le "baiser de Cupidon et Psyché", sculpture de l'Italien Antonio Canova, réalisée entre 1787 et 1793. ©Getty - Leemage/UIG
Publicité

L'expérience amoureuse est une des matières premières de l'oeuvre de Milan Kundera. Alain Finkielkraut, grand connaisseur de l'écrivain, nous plonge dans le rôle et les significations de l'amour dans les romans de Kundera.

Avec
  • Alain Finkielkraut Philosophe, académicien, et producteur de l'émission "Répliques" sur France Culture
  • Alexis Brocas Journaliste, romancier, critique et rédacteur en chef du magazine, "Lire"

Après la colère, sujet de l'émission précédente dont nous avons discuté avec notre invitée, Martine Boyer-Weinmann, nous abordons la thématique de l'amour dans les œuvres de Kundera avec l'écrivain, Alain Finkielkraut.

Rire d'un amour à prendre au sérieux

Le premier personnage qui dit "je t'aime" dans l'écriture de Kundera est Fleischmann, le personnage du roman au titre évocateur : Risibles amours. On pourrait croire qu'il nous faut rire de l'amour, s'en moquer. Une fois encore, on oscille entre la profondeur des sentiments et la légèreté du titre.

Publicité

L'amour est ironique dans L'insoutenable légèreté de l'être, d'inspiration mythologique aussi, la source en est le grand Amour que se portent Philémon et Baucis, les amants éternels de la mythologie grecque.

15 h 30 : en compagnie du journaliste et écrivain Alexis Brocas.

15 h 55 : Jacques Bonnaffé nous parle de Gaza, à travers la poésie de Yvon le Men.

MUSIQUE GÉNÉRIQUE : Panama, de The Avener (Capitol) fin : Dwaal, de Holy Stays (Something in Construction)

MUSIQUE CHRONIQUE : Self portrait de Chilly Gonzales (Gentle threat)

L'équipe