Emile Zola
Emile Zola
Emile Zola ©Getty - Schriftsteller, Frankreich/ undatiert
Emile Zola ©Getty - Schriftsteller, Frankreich/ undatiert
Emile Zola ©Getty - Schriftsteller, Frankreich/ undatiert
Publicité
Résumé

Émile Zola (1840 - 1902) est l'auteur de littérature française classique auquel nous consacrons cette série. Jeune provincial monté à Paris, il compose des milliers de vers mais choisit de publier des romans. Henri Mitterand nous parle de ses premières œuvres, la saga des Rougon-Macquart.

avec :

Henri Mitterand (Professeur émérite à la Sorbonne nouvelle et à l'Université Columbia de New York), Tiphaine Samoyault (Essayiste, traductrice et critique littéraire (rédactrice en chef du site En Attendant Nadeau), professeure de littérature comparée à l'Université Paris 3 - Sorbonne Nouvelle et directrice d'études à l'EHESS.).

En savoir plus

En compagnie du spécialiste de Zola, le Professeur Henri Mitterand, nous dressons le portrait d'un Émile Zola avant l'écrivain consacré qu'il est devenu.

Portrait d'Émile Zola

Depuis son enfance à Aix-en-Provence jusqu'à Paris, le parcours de Zola est marqué par une nature inquiète, une profonde solitude également depuis le décès de son père - il n'est alors âgé que de sept ans - et en dépit de sa longue amitié avec le peintre Paul Cézanne (1839 - 1906), qui se délite avec le temps.

Publicité

Mais ce lien l'a tout de même nourrit, les deux artistes en herbe se rencontrent sur les bancs de l'école primaire d'Aix-en-Provence, ils partagent vite leur attrait pour la littérature et la peinture. 

En 1868, Zola se prête ainsi au jeu de la muse. Édouard Manet (1832 - 1883) peint un tableau dans lequel il apparaît en quelque sorte aux côtés de Zola. L'écrivain est assis à son bureau encombré, un tableau de l'impressionniste, "Olympia" (1863), l'un des plus célèbres, lui fait face.

Emile Zola (1840 - 1902) peint par Edouard Manet (1832 - 1883) en 1868
Emile Zola (1840 - 1902) peint par Edouard Manet (1832 - 1883) en 1868
© Getty

À 15 h 30 : Tiphaine Samoyault nous présente la chronique littéraire.

À 15 h 55 : Jacques Bonnaffé débute la semaine consacrée à la poésie de Charles Reznikoff.

MUSIQUE GÉNÉRIQUE : Panama, de The Avener (Capitol) fin : Dwaal, de Holy Stays (Something in Construction)

MUSIQUE CHRONIQUE : Self portrait de Chilly Gonzales (Gentle threat)

Références

L'équipe

Matthieu Garrigou-Lagrange
Matthieu Garrigou-Lagrange
Anne-Vanessa Prévost
Collaboration
Didier Pinaud
Collaboration
Laurence Millet
Réalisation
Laurence Jennepin
Collaboration