Illustration d'Antoine de Saint-Exupéry, présentée au musée du Vieux Toulouse 2017 ©AFP - REMY GABALDA / AFP
Illustration d'Antoine de Saint-Exupéry, présentée au musée du Vieux Toulouse 2017 ©AFP - REMY GABALDA / AFP
Illustration d'Antoine de Saint-Exupéry, présentée au musée du Vieux Toulouse 2017 ©AFP - REMY GABALDA / AFP
Publicité
Résumé

Ouvrage le plus traduit et vendu au monde après la Bible, Le Petit Prince est un conte philosophique illustré par Saint-Exupéry lui-même. Publié durant la guerre aux Etats-Unis, cet ouvrage à la langue épurée propose, à travers ses allégories, une réflexion qui fascine à tout âge.

avec :

Alban Cerisier (éditeur, en charge des fonds patrimoniaux ainsi que du développement numérique chez Gallimard), Marianne Payot (Journaliste à l'Express).

En savoir plus

Alban Cerisier est archiviste et éditeur chez Gallimard. Il travaille depuis de nombreuses années sur Le Petit Prince et a notamment dirigé l’ouvrage Il était une fois le Petit Prince (Gallimard, 2006). Il a également réunis les textes et documents format La belle histoire du Petit Prince et Le manuscrit du Petit Prince, deux ouvrages parus dans la collection « Beaux Livres » de Gallimard en 2013. 

La première critique américaine parue sur Le Petit Prince, pose déjà la question de savoir si c'est un livre pour adultes ou pour enfants. C'est d'ailleurs une interrogation qu'avaient les éditeurs américains du livre qui étaient un peu inquiets de la réception de ce livre à l'époque de sa parution parce qu'ils ne savaient pas exactement où il allait se classer. Et on voit que Saint-Exupéry a eu des hésitations lui-même, il a fait ajouter un peu en dernière minute sur la page du titre du livre une écriture en script rappelant le style d'une écriture enfantine, certainement pour mieux affirmer qu'en premier lieu le public de destination de ce livre-là était bien un public pour enfant, ce qui n'interdit évidemment aucunement, comme pour tous les contes, que les adultes s'en emparent. Alban Cerisier

Publicité

A 15h30, la chronique de Marianne Payot, du service littéraire de l’Express

A 15h55, c’est le moment de la poésie avec Jacques Bonnaffé.

MUSIQUE GÉNÉRIQUE: Panama, de The Avener (Capitol) fin : Dwaal, de Holy Stays (Something in Construction).

MUSIQUE CHRONIQUE: Self portrait de Chilly Gonzales (Gentle threat).

Références

L'équipe

Matthieu Garrigou-Lagrange
Matthieu Garrigou-Lagrange
Anne-Vanessa Prévost
Collaboration
Didier Pinaud
Collaboration
Laurence Millet
Réalisation
Laurence Jennepin
Collaboration