Les jeunes participants d'un défilé déguisé à Moscou, le 11/12/2016, à l'occasion de la sortie du dernier opus de la série, "Harry Potter et l'enfant maudit".
Les jeunes participants d'un défilé déguisé à Moscou, le 11/12/2016, à l'occasion de la sortie du dernier opus de la série, "Harry Potter et l'enfant maudit". ©AFP - Ramil Sitdikov/Sputnik
Les jeunes participants d'un défilé déguisé à Moscou, le 11/12/2016, à l'occasion de la sortie du dernier opus de la série, "Harry Potter et l'enfant maudit". ©AFP - Ramil Sitdikov/Sputnik
Les jeunes participants d'un défilé déguisé à Moscou, le 11/12/2016, à l'occasion de la sortie du dernier opus de la série, "Harry Potter et l'enfant maudit". ©AFP - Ramil Sitdikov/Sputnik
Publicité

Harry Potter, ses premiers lecteurs, et les acteurs qui donnèrent vie au petit garçon à lunettes et à ses compères dans les adaptations cinématographiques ont grandi ensemble : la saga se présente comme un récit d'éducation. Quels sont les enseignements reçus par Harry et ces lecteurs ?

Avec

Jean-Claude Milner, philosophe et linguiste, est l'auteur de Harry Potter à l'école des sciences morales et politiques (PUF, 2014). Dans la première partie de l'émission, il parle de la série "Harry Potter" comme d'une œuvre d'éducation, et s'interroge sur la transmission éthique qui se joue dans ces livres, vingt ans après la publication du premier tome.

Isabelle Smadja est professeure de philosophie et donne des cours sur la littérature de jeunesse à l'Université Nancy II. Elle est l'auteure, entre autres, de Harry Potter, les raisons d’un succès (PUF, 2001) et de Harry Potter, ange ou démon ? (co-dirigé avec Pierre Bruno, 2007).

Publicité

Et à 15h30, la chronique de Maialen Berasategui, du Magazine littéraire.

A 15h55, Jacques Bonnaffé lit de la poésie.

MUSIQUE GÉNÉRIQUE: Ouverture : Panama de The Avener (Capitol) Fin : Dwaal, de Holy Stays (Something in Construction)

MUSIQUE CHRONIQUE: Self portrait de Chilly Gonzales (Gentle threat).

Rediffusion de l'émission du 07/11/2017