Maria Casarès et Jean-Louis Barrault dans Les Paravents, mis en scène par Roger Blin à l'Odéon en 1966 ©Getty - ullstein bild/ullstein bild via Getty Images
Maria Casarès et Jean-Louis Barrault dans Les Paravents, mis en scène par Roger Blin à l'Odéon en 1966 ©Getty - ullstein bild/ullstein bild via Getty Images
Maria Casarès et Jean-Louis Barrault dans Les Paravents, mis en scène par Roger Blin à l'Odéon en 1966 ©Getty - ullstein bild/ullstein bild via Getty Images
Publicité
Résumé

Avec Ivan Jablonka, nous achevons cette semaine consacrée à Genet pour nous pencher sur ses "vérités inavouables", et le rapport controversé de l'auteur avec la morale établie.

avec :

Ivan Jablonka (Écrivain et Professeur à l’université Paris 13.), Jean-Louis Jeannelle (professeur de littérature du XXe siècle à Sorbonne Université).

En savoir plus

Ivan Jablonka est historien et écrivain. Il a publié au Seuil en 2004 Les vérités inavouables de Jean Genet, ouvrage sur la position controversée de Genet vis-à-vis du nazisme. Par le biais de ce texte, nous envisageons les rapports problématiques entre fiction et réalité, entre littérature et morale chez Genet, et cherchons avec Ivan Jablonka à replacer son oeuvre dans le champ historique de l'époque, mais également à comprendre l'originalité de son esthétique du mal. 

A 15h30 : Jean-Louis Jeannelle, professeur de littérature française des XIXe et XXe siècles à l'Université de Rouen, nous présente la chronique littéraire. 

Publicité

A 15h55 : le compagnonnage américain de Jacques Bonnaffé s'achève avec la lecture de textes de Stéphane Bouquet, entre prose et poésie. 

MUSIQUE GÉNÉRIQUE : Panama, de The Avener (Capitol) fin : Dwaal, de Holy Stays (Something in Construction)

MUSIQUE CHRONIQUE : Self portrait de Chilly Gonzales (Gentle threat)

Références

L'équipe

Matthieu Garrigou-Lagrange
Matthieu Garrigou-Lagrange
Anne-Vanessa Prévost
Collaboration
Didier Pinaud
Collaboration
Laurence Millet
Réalisation
Laurence Jennepin
Collaboration