Timbre poste en l'honneur de Pierre de Ronsard pour le 4ème centenaire de sa naissance - Pierre-Victor Dautel (source : Wiki)
Timbre poste en l'honneur de Pierre de Ronsard pour le 4ème centenaire de sa naissance - Pierre-Victor Dautel (source : Wiki)
Timbre poste en l'honneur de Pierre de Ronsard pour le 4ème centenaire de sa naissance - Pierre-Victor Dautel (source : Wiki)
Publicité
Résumé

Toute la semaine, La Cie se prépare aux épreuves du bac de français. En présence d’élèves, de leur professeur et de spécialistes, nous tentons de répondre aux questions des élèves et de leur donner les derniers conseils pour réussir leur examen. Premier jour : Poésie, Ronsard et Commentaire de texte

avec :

Christine Henneguier (Professeur de lettres au lycée Georges Brassens, Paris XIX°), Adeline Lionetto (maître de conférences en littérature française du XVIe siècle à l’Université Paris-Sorbonne, co-fondatrice et présidente de l'association Cornucopia (association dédiée à la recherche en XVI° siècle)).

En savoir plus

En compagnie de Christine Henneguier et de ses élèves du Lycée Georges Brassens (Paris, XIX°), nous entamons une semaine d’émissions consacrée à la préparation des épreuves écrites du baccalauréat.

Dans ce premier volet, nous nous intéressons plus particulièrement au genre poétique et au XVI° siècle et nous traiterons pour l’occasion l’exercice du commentaire de texte, en s’appuyant sur un sonnet des Amours de Marie de Pierre de Ronsard :

Publicité

Marie, levez-vous, ma jeune paresseuse :

Jà la gaie alouette au ciel a fredonné,

Et jà le rossignol doucement jargonné,

Dessus l'épine assis, sa complainte amoureuse.

Sus ! debout ! allons voir l'herbelette perleuse,

Et votre beau rosier de boutons couronné,

Et vos oeillets mignons auxquels aviez donné,

Hier au soir de l'eau, d'une main si soigneuse.

Harsoir (1)en vous couchant vous jurâtes vos yeux

D'être plus tôt que moi ce matin éveillée :

Mais le dormir de l'Aube, aux filles gracieux,

Vous tient d'un doux sommeil encor les yeux sillée.

Çà ! çà ! que je les baise et votre beau tétin,

Cent fois, pour vous apprendre à vous lever matin

1 Hier soir en langue d’Anjou

Nous reviendrons également sur l’exercice de commentaire d’un corpus de textes composé des poèmes suivants autour du thème de la paresse (textes et sujet complets ICI) :

Texte A : Pierre de Ronsard (1524-1585) « Marie, levez-vous, ma jeune paresseuse », in Second livre des Amours, 1556

Texte B : Saint-Amant (1594-1661) « Le paresseux », in Œuvres, 1642

Texte C : José Maria de Heredia (1842-1905) « La sieste » dans « La nature et le rêve », in Les Trophées, 1893

Texte D : Henri Michaux, (1899-1984) « La paresse », in Mes propriétés (1930), dans La Nuit remue

Adeline Lionetto, maître de conférences en littérature française du XVIe siècle à l’Université Paris-Sorbonne, co-fondatrice et présidente de Cornucopia, association dédiée à la recherche en XVI° siècle, nous apportera quelques connaissances supplémentaires susceptibles de permettre aux élèves de mieux appréhender le sonnet de Ronsard et, plus largement, la littérature de la Renaissance.

MUSIQUE GÉNÉRIQUE:

Ouverture : Panama de The Avener (Capitol)

Fin : Dwaal de Holy Stays (Something in Construction).

MUSIQUE CHRONIQUE: Self portrait de Chilly Gonzales (Gentle threat).

Références

L'équipe

Matthieu Garrigou-Lagrange
Matthieu Garrigou-Lagrange
Anne-Vanessa Prévost
Collaboration
Didier Pinaud
Collaboration
Laurence Millet
Réalisation
Corinne Amar
Collaboration