Manifestation du Mouvement de Libération des Femmes (1977) pour le droit à l'avortement, que Simone de Beauvoir a défendu
Manifestation du Mouvement de Libération des Femmes (1977) pour le droit à l'avortement, que Simone de Beauvoir a défendu
Manifestation du Mouvement de Libération des Femmes (1977) pour le droit à l'avortement, que Simone de Beauvoir a défendu ©AFP - AFP
Manifestation du Mouvement de Libération des Femmes (1977) pour le droit à l'avortement, que Simone de Beauvoir a défendu ©AFP - AFP
Manifestation du Mouvement de Libération des Femmes (1977) pour le droit à l'avortement, que Simone de Beauvoir a défendu ©AFP - AFP
Publicité
Résumé

En 1949, le Deuxième Sexe, texte fondateur du féminisme moderne, fait scandale. Il marque le début de l’engagement de Simone de Beauvoir, qui rédige en 1971 le « Manifeste des 343 salopes », défendant le droit à l’avortement, et s’engage aux côtés du Mouvement de Libération des Femmes (MLF).

avec :

Olivier Barbarant (écrivain), Geneviève Fraisse (Philosophe de la pensée féministe), Sylvie Chaperon (Historienne, professeure d’histoire contemporaine à l’Université de Toulouse 2 Jean Jaurès).

En savoir plus

Si l’essai le Deuxième Sexe a provoqué de vives polémiques au moment de sa parution, il n’était pas originellement pensé par Simone de Beauvoir comme un texte militant. Il a pour autant, comme le démontrent nos invitées du jour, marqué l’histoire du féminisme. Plus tard, l’engagement de Simone de Beauvoir aux côtés du MLF, et sa rédaction du Manifeste des 343 salopes, défendant le droit à l’avortement libre et gratuit des femmes, confirme son statut d’icône du féminisme. 

Notre première invitée, la philosophe et historienne de la pensée féministe Geneviève Fraisse, revient dans son ouvrage Le Privilège de Simone de Beauvoir sur le parcours intellectuel et personnel amenant de Beauvoir à penser sa condition de femme. Publié en 2008 chez Actes Sud, l’essai reparaît ce mois-ci chez Folio. 

Publicité

Notre deuxième invitée du jour, Sylvie Chaperon est historienne des mouvements féministes, qu’elle enseigne à l’université Jean Jaurès de Toulouse. Dans son ouvrage Les années Beauvoir, 1945-1970, elle évoque l’influence de Beauvoir sur les développements de la pensée féministe de son époque. Elle a également contribué au Cahier de l’Herne de 2016 sur notre auteure de la semaine avec un article intitulé « Beauvoir et le féminisme français ».  

A 15h30, comme chaque jeudi, un grand lecteur ou une grande lectrice nous propose sa chronique. Aujourd’hui, c’est l’essayiste, poète et romancier Olivier Barbarant qui nous dit un mot de ses lectures de Simone de Beauvoir et fait pour nous un point de l’actualité littéraire. 

En fin d’émission, la poésie avec Jacques Bonnaffé. 

MUSIQUE GÉNÉRIQUE: Panama, de The Avener (Capitol) fin : Dwaal, de Holy Stays (Something in Construction).

MUSIQUE CHRONIQUE: Self portrait de Chilly Gonzales (Gentle threat).

Références

L'équipe

Matthieu Garrigou-Lagrange
Matthieu Garrigou-Lagrange
Anne-Vanessa Prévost
Collaboration
Didier Pinaud
Collaboration
Laurence Millet
Réalisation
Laurence Jennepin
Collaboration