Statue de Fernando Pessoa, assis au Café Brasileira à Lisbonne, Portugal, 1988 ©Getty - DEA / F. GIACCONE / Contributeur
Statue de Fernando Pessoa, assis au Café Brasileira à Lisbonne, Portugal, 1988 ©Getty - DEA / F. GIACCONE / Contributeur
Statue de Fernando Pessoa, assis au Café Brasileira à Lisbonne, Portugal, 1988 ©Getty - DEA / F. GIACCONE / Contributeur
Publicité
Résumé

Demeuré complètement inconnu de son vivant, Fernando Pessoa est devenu peu à peu un mythe. Célébré partout dans Lisbonne et au Portugal, il est aujourd’hui considéré comme un des plus grands auteurs portugais. Judith Balso et Marie-José de Lancastre évoquent son rapport à sa ville et son pays.

avec :

Judith Balso (Professeure à la European Graduate School), Marie-José De Lancastre (Traductrice de Fernando Pessoa), Alexis Brocas (Journaliste, romancier, critique et rédacteur en chef du magazine, "Lire").

En savoir plus

Le seul livre que Pessoa a publié de son vivant, Message, était consacré au Portugal. Il abordait l’histoire de son pays depuis ses lointaines origines dans une perspective opposée à la dictature de Salazar qui régnait alors. Judith Balso, professeure à la European Graduate School, nous parle du rapport intense qu’entretenait ce « nationaliste mystique » avec son pays. Spécialiste de l’œuvre du poète, elle a notamment publié Pessoa, le passeur métaphysique au éditions du Seuil en 2006.

En deuxième partie d’émission, nous partons sur les traces du Lisbonne de Fernando Pessoa avec Marie-José de Lancastre. Celle qui a contribué à traduire l’intégralité de son oeuvre vers l’italien nous présente ces rues et cafés dans lesquels subsistent les fantômes de Pessoa et ses hétéronymes.

Publicité

A 15h30, la chronique d’Alexis Brocas, du Nouveau Magazine Littéraire. 

A 15h55, comme chaque jour, Jacques Bonnaffé lit la poésie.

Références

L'équipe

Matthieu Garrigou-Lagrange
Matthieu Garrigou-Lagrange
Anne-Vanessa Prévost
Collaboration
Didier Pinaud
Collaboration
Laurence Millet
Réalisation
Laurence Jennepin
Collaboration