JK Rowling en séance de dédicace pour le dernier tome de la saga Harry Potter, "Harry Potter et les Reliques de la mort", au Carnegie Hall à New York , le 19 octobre 2007.
JK Rowling en séance de dédicace pour le dernier tome de la saga Harry Potter, "Harry Potter et les Reliques de la mort", au Carnegie Hall à New York , le 19 octobre 2007.
JK Rowling en séance de dédicace pour le dernier tome de la saga Harry Potter, "Harry Potter et les Reliques de la mort", au Carnegie Hall à New York , le 19 octobre 2007. ©AFP - Timothy A. Clary / AFP
JK Rowling en séance de dédicace pour le dernier tome de la saga Harry Potter, "Harry Potter et les Reliques de la mort", au Carnegie Hall à New York , le 19 octobre 2007. ©AFP - Timothy A. Clary / AFP
JK Rowling en séance de dédicace pour le dernier tome de la saga Harry Potter, "Harry Potter et les Reliques de la mort", au Carnegie Hall à New York , le 19 octobre 2007. ©AFP - Timothy A. Clary / AFP
Publicité
Résumé

La saga Harry Potter a connu un succès sans précédent auprès du public, et ce dès la parution du premier tome il y a tout juste vingt ans en 1997. Pour l'auteure, c'est une énorme surprise ; mais pour François Comba et Jean-François Ménard, il s'explique par la grande qualité littéraire des romans.

avec :

Jean-François Ménard (Ecrivain et traducteur, traducteur de la série des Harry Potter), François Comba (Professeur d'histoire, spécialiste de Harry Potter), Stanislas Rigot (Libraire).

En savoir plus

François Comba est professeur d'histoire. Il a notamment enseigné à Sciences Po Paris, où son cours s'intitulait "Harry Potter de J. K. Rowling : approche littéraire, psychanalytique, et politique". Avec lui, nous effectuons un premier parcours dans les sept tomes de la saga Harry Potter.

Jean-François Ménard est écrivain et traducteur. Il a réalisé la traduction particulièrement mordante des sept tomes de Harry Potter, et nous parle de ce travail ainsi que de sa lecture de ces romans.

Publicité

A 15h30, c'est la chronique de Stanislas Rigot de la Librairie Lamartine, pour la revue Page des libraires.

A 15h55, un moment de poésie proposé par Jacques Bonnaffé.

MUSIQUE GÉNÉRIQUE: Ouverture : Panama de The Avener (Capitol) Fin : Dwaal, de Holy Stays (Something in Construction)

MUSIQUE CHRONIQUE: Self portrait de Chilly Gonzales (Gentle threat).

Références

L'équipe

Matthieu Garrigou-Lagrange
Matthieu Garrigou-Lagrange
Laurence Millet
Réalisation