Portrait, daté du 22 Octobre 1970, du philosophe et écrivain français Jean-Paul Sartre.
Portrait, daté du 22 Octobre 1970, du philosophe et écrivain français Jean-Paul Sartre. ©AFP - AFP
Portrait, daté du 22 Octobre 1970, du philosophe et écrivain français Jean-Paul Sartre. ©AFP - AFP
Portrait, daté du 22 Octobre 1970, du philosophe et écrivain français Jean-Paul Sartre. ©AFP - AFP
Publicité

Une partie de l’œuvre sartrienne se nourrit de la vie de son auteur. Les Mots, Les Carnets de la drôle de guerre ou encore la correspondance de Sartre révèle l’importance du geste autobiographique pour l'écrivain. Jean-François Louette évoque l’importance du lien entre vie et écriture de ces textes.

Avec

Jean-François Louette, professeur de littérature française à l’université Paris IV-La Sorbonne, spécialiste de l’œuvre de J.-P. Sartre, directeur de l’édition en Pléiade des Mots et autres écrits autobiographiques, nous parle de la place de ses textes et de leur importance dans l’œuvre sartrienne.

A 15h30 nous retrouvons Le Magazine Littéraire. et Alexis Brocas qui évoque le polar et la littérature fantastique à travers Fin de ronde de Stephen King (éd. Albin Michel, 2017), Valet de pique de Joyce Carol Oates (éd. Philippe Rey, 2017), et de deux textes du suédois Anders Fager, Les Furies de Boras (éd. Pocket, 2017) et La Reine en jaune (éd. Mirobole, 2017).

Publicité

MUSIQUE GÉNÉRIQUE:

Ouverture : Panama de The Avener (Capitol)

Fin : Dwaal de Holy Stays (Something in Construction).

MUSIQUE CHRONIQUE: Self portrait de Chilly Gonzales (Gentle threat).