Yukio Mishima and Shintaro Ishihara
Yukio Mishima and Shintaro Ishihara
Yukio Mishima and Shintaro Ishihara - Inconnu (source : Wiki)
Yukio Mishima and Shintaro Ishihara - Inconnu (source : Wiki)
Yukio Mishima and Shintaro Ishihara - Inconnu (source : Wiki)
Publicité
Résumé

Le Japon ne peut penser à Mishima sans une forme de gêne. Auteur d’un des premiers romans gay de la littérature, il prédit son suicide dans une de ses nouvelles, geste « pur » du seppuku qu’il réalisera par la suite. René de Ceccatty évoque la place de cet écrivain dans la littérature de son pays.

avec :

René de Ceccatty (Auteur, traducteur, éditeur).

En savoir plus

René de Ceccatty, écrivain, traducteur et éditeur, auteur d'un article "Pour en finir avec le japonisme" évoque avec nous l'oeuvre de Yukio Mishima et sa place dans la littérature japonaise et mondiale.

A 15h30 nous sommes en compagnie de Grégoire Leménager de _l'Obs _qui nous parle de Chronique d’une fin de règne de Patrick Rambaud (Grasset, 2017)

Publicité

MUSIQUE GÉNÉRIQUE:

Ouverture : Panama de The Avener (Capitol)

Fin : Dwaal de Holy Stays (Something in Construction).

MUSIQUE CHRONIQUE: Self portrait de Chilly Gonzales (Gentle threat).

Références

L'équipe

Matthieu Garrigou-Lagrange
Matthieu Garrigou-Lagrange
Anne-Vanessa Prévost
Collaboration
Didier Pinaud
Collaboration
Laurence Millet
Réalisation
Corinne Amar
Collaboration