José Saramago à Grenade en 2006. ©AFP - JOSE LUIS ROCA / AFP
José Saramago à Grenade en 2006. ©AFP - JOSE LUIS ROCA / AFP
José Saramago à Grenade en 2006. ©AFP - JOSE LUIS ROCA / AFP
Publicité
Résumé

La critique de la religion valut à José Saramago l'ire des milieux catholiques. De même, son engagement politique suscita de nombreuses polémiques. C'est de ses divers engagements que nous parlons dans ce dernier volet.

avec :

Hugo Pradelle (journaliste, critique littéraire), Pierre Assouline (Ecrivain, journaliste), Manuel Alberto Valente (écrivain et éditeur de la maison d’édition Porto Editora), Jacques Bonnaffé (Comédien).

En savoir plus

Dans une première partie, l'éditeur portugais de José Saramago, Manuel Alberto Valente nous parle de leur relation. Dans une seconde partie, le critique littéraire Hugo Pradelle évoque le rapport de Saramago à Dieu et à la politique.

A 15h30, Michel Crépu nous parle du n°621 de La Nouvelle Revue Française et plus particulièrement des textes de Muriel Barbery et de Luc Lang.

Publicité

A 15h55 Jacques Bonnaffé lit Sampiero.

Ceux qui errent ne se trompent pas, inspiré de La Lucidité de José Saramago, par Maëlle Poésy et Kevin Keiss, du 5 au 16 décembre au Théâtre de la Cité Internationale.

MUSIQUE GÉNÉRIQUE: Panama, de The Avener (Capitol) fin : Dwaal, de Holy Stays (Something in Construction).

MUSIQUE CHRONIQUE: Self portrait de Chilly Gonzales (Gentle threat).

Références

L'équipe

Matthieu Garrigou-Lagrange
Matthieu Garrigou-Lagrange
Anne-Vanessa Prévost
Collaboration
Didier Pinaud
Collaboration
Laurence Millet
Réalisation
Corinne Amar
Collaboration