Jacques Villeret, Yves Afonso, Serge Martina et Humbert Balsan dans une scène de "Un Balcon en forêt", téléfilm de Michel Mitrani adapté du roman de Julien Gracq
Jacques Villeret, Yves Afonso, Serge Martina et Humbert Balsan dans une scène de "Un Balcon en forêt", téléfilm de Michel Mitrani adapté du roman de Julien Gracq ©AFP - JACQUES CHEVRY / INA
Jacques Villeret, Yves Afonso, Serge Martina et Humbert Balsan dans une scène de "Un Balcon en forêt", téléfilm de Michel Mitrani adapté du roman de Julien Gracq ©AFP - JACQUES CHEVRY / INA
Jacques Villeret, Yves Afonso, Serge Martina et Humbert Balsan dans une scène de "Un Balcon en forêt", téléfilm de Michel Mitrani adapté du roman de Julien Gracq ©AFP - JACQUES CHEVRY / INA
Publicité

Avant de devenir l’auteur que nous connaissons aujourd’hui, Julien Gracq a avant tout été Louis Poirier, élève appliqué puis professeur méticuleux. Il a fréquenté les classes préparatoires du lycée Henri IV, qui, dix ans après sa disparition, lui a rendu hommage le 9 décembre dernier.

Avec

A l’occasion des 10 ans de sa disparition, le lycée Henri IV célébrait le 9 décembre dernier la mémoire de son ancien élève, l’auteur Julien Gracq. L’émission du jour a été enregistrée lors de cette table ronde regroupant Régis Debray, Emmanuel Ruben, Jean-Paul Goux, Hédi Kaddour, Bertrand Fillaudeau, Jérôme Villeminoz et animée par Matthieu Garrigou-Lagrange.  

Régis Debray est un écrivain, philosophe et universitaire français, ancien membre de l’Académie Goncourt. Il a longtemps été l’ami de Julien Gracq, dont il est un lecteur assidu. 

Publicité

Emmanuel Ruben est écrivain et géographe, directeur de la Maison Julien Gracq à Saint-Florent-le-Vieil depuis 2017. Il est également l'auteur de Dans les ruines de la carte (2015, éditions Vampire Actif), paru suite à une résidence dans la Maison Gracq.

Jean-Paul Goux est un écrivain, essayiste et universitaire qui a rendu hommage à Gracq dans un essai publié en 1982 chez Temps actuels, intitulé Les Leçons d’Argol

Hédi Kaddour est universitaire, écrivain et chroniqueur littéraire, auteur de Les Prépondérants qui a reçu en 2015 le Grand prix du roman de l’Académie Française. Il a lui-même travaillé sur l’œuvre de Gracq, dont il est un grand lecteur. 

Bertrand Fillaudeau est directeur des éditions José Corti et a travaillé, en 2014, à la parution d’un ouvrage inédit de Julien Gracq, Les terres du couchant (éditions José Corti). En 2011, les éditions José Corti avaient déjà publié un ouvrage inédit, Manuscrits de guerre, regroupant les journaux tenus par Gracq durant sa participation à la guerre et une fiction tirée de ces événements.  

Jérôme Villeminoz, conservateur au département des Manuscrits de la Bibliothèque Nationale de France, nous présentera les manuscrits de Gracq qui y sont déposés. 

A 15h55, c’est le moment de la poésie avec Jacques Bonnaffé.

MUSIQUE GÉNÉRIQUE: Panama, de The Avener (Capitol) fin : Dwaal, de Holy Stays (Something in Construction).

MUSIQUE CHRONIQUE: Self portrait de Chilly Gonzales (Gentle threat).