J.R.R. Tolkien ©AFP - HO
J.R.R. Tolkien ©AFP - HO
J.R.R. Tolkien ©AFP - HO
Publicité
Résumé

Parlez-vous l'Elfique ? La langue des Elfes, ces personnages de Tolkien qui ont leur propre langue dans un univers de croyants que notre invité, Leo Carruthers, analyse au cours de cette émission... en français.

avec :

Maialen Berasategui (journaliste littéraire), Leo Carruthers (Professeur émérite de l’université Paris-Sorbonne, en études médiévales anglaises.).

En savoir plus

Né en Irlande, le professeur émérite de l'université Paris-Sorbonne en langue, littérature et civilisation anglaise, Leo Carruthers a étudié les œuvres de Tolkien en anglais et a publié plusieurs ouvrages en français dans lesquels il analyse notamment le rapport de l'auteur à la religion.

La foi des Tolkien

Mabel Suffield (1870-1904), la mère de J.R.R. Tolkien est décédée prématurément. Après le décès de son époux, Arthur Tolkien survenu en 1896 à l'âge de trente-neuf ans et quatre ans avant sa propre mort, elle se convertit au catholicisme, étant auparavant protestante. Leur fils, J.R.R. Tolkien, orphelin dès l'âge de douze ans, devient un catholique fervent.  

Publicité

Les références à la religion catholique ne sont pas explicites dans les œuvres de Tolkien mais elles l'ont inspiré, ont modelé la vision qu'il a construite de l'Angleterre dans ses romans :

L'ambition de Tolkien est sans pareille dans l'histoire de la littérature mondiale : d'abord construire de nouvelles langues, puis raconter l'histoire et la préhistoire des peuples qui les auraient parlées, cela afin d'inventer une mythologie propre à son pays, l'Angleterre, expliquant son origine. Leo Carruthers, "Catholique mais syncrétique", in Le Magazine Littéraire n°527, Janvier 2013.

À 15 h 30 : Nous recevons Maïalen Berasategui pour la chronique littéraire.

À 15 h 55 : La semaine consacrée à la poésie mélodieuse de Laure Cambau se poursuit avec la lecture de Jacques Bonnaffé.

MUSIQUE GÉNÉRIQUE : Panama, de The Avener (Capitol) fin : Dwaal, de Holy Stays (Something in Construction).

MUSIQUE CHRONIQUE : Self portrait de Chilly Gonzales (Gentle threat)

Références

L'équipe

Matthieu Garrigou-Lagrange
Matthieu Garrigou-Lagrange
Anne-Vanessa Prévost
Collaboration
Didier Pinaud
Collaboration
Laurence Millet
Réalisation
Laurence Jennepin
Collaboration