Paul Verlaine ©Getty - Photo by Popperfoto/Getty Images
Paul Verlaine ©Getty - Photo by Popperfoto/Getty Images
Paul Verlaine ©Getty - Photo by Popperfoto/Getty Images
Publicité
Résumé

A l'occasion du Printemps des poètes, qui célèbre cette année la beauté, nous consacrons la semaine à Paul Verlaine.

avec :

Jean-Baptiste Baronian (auteur), Baptiste Liger (Journaliste).

En savoir plus

Jean-Baptiste Baronian, membre de l'Académie royale de Belgique, romancier, a écrit dans la collection Folio des biographies de Baudelaire, de Rimbaud, et de Verlaine, à qui nous consacrons cette semaine. Avec notre invité, nous retraçons l'enfance du "poète maudit". Né à Metz en 1844, c'est à Paris qu'il grandit et qu'il découvre la sensualité, l'amour et la lecture. Inscrit en faculté de droit, il écrit des poèmes et des articles de critique littéraire tout en menant une vie de noceur. 

Le monde littéraire dans lequel il écrit voit apparaître la revue du Parnasse contemporain, les théories de l'art pour l'art, et les écrits de Victor Hugo et Baudelaire. Lors de la publication des Poèmes saturniens, "l'homme-siècle" reconnaîtra le talent de Verlaine, ainsi que Mallarmé, toutefois encore peu connu du public en 1966. 

Publicité

Verlaine se réfugie dans l'alcool et la violence, qu'il pense pouvoir guérir par son mariage avec Mathilde Mauté de Fleurville. C'est juste après la guerre de 1870, à laquelle il a participé, qu'il reçoit la première lettre de Rimbaud. Nous reviendrons sur leur rencontre, et cet amour littéraire, passionnel et tumultueux qui signe alors le début de la descente aux enfers de Verlaine, considéré à sa mort en 1896 comme le plus grand poète français vivant. 

A 15h30 : la chronique littéraire de Baptiste Liger, rédacteur en chef du magazine Lire

A 15h55 : le rendez-vous poétique de Jacques Bonnaffé avec une semaine au Purgatoire de la Divine Comédie de Dante. 

MUSIQUE GÉNÉRIQUE : Panama, de The Avener (Capitol) fin : Dwaal, de Holy Stays (Something in Construction)

MUSIQUE CHRONIQUE : Self portrait de Chilly Gonzales (Gentle threat)

Références

L'équipe

Matthieu Garrigou-Lagrange
Matthieu Garrigou-Lagrange
Anne-Vanessa Prévost
Collaboration
Didier Pinaud
Collaboration
Laurence Millet
Réalisation
Laurence Jennepin
Collaboration