J.R.R. Tolkien à l'âge de dix-neuf ans
J.R.R. Tolkien à l'âge de dix-neuf ans ©AFP - DANIEL LEAL-OLIVAS
J.R.R. Tolkien à l'âge de dix-neuf ans ©AFP - DANIEL LEAL-OLIVAS
J.R.R. Tolkien à l'âge de dix-neuf ans ©AFP - DANIEL LEAL-OLIVAS
Publicité

John Ronald Reuel Tolkien (1892 - 1973) est un auteur essentiellement connu pour deux œuvres : "Le Hobbit" (1937) et "Le Seigneur des anneaux" (1954). Or, l'oeuvre de l'écrivain britannique est bien plus importante et plus variée, comme nous tenterons de le rappeler au cours de cette série.

Avec
  • Guillaume Le Douarin Libraire et chroniqueur littéraire
  • Vincent Ferré Professeur de Littérature à La Sorbonne et Responsable des éditions Tolkien chez Christian Bourgeois Editeur

Vincent Ferré, professeur de littérature générale et comparée de l'Université Paris - Est Créteil (UPEC) débute cette semaine consacrée à Tolkien et nous commençons par évoquer la biographie de l'auteur de récits fantastiques, mais pas seulement.

La langue de Tolkien

Seuls deux des récits de J.R.R. Tolkien ont paru de son vivant. Le Seigneur des Anneaux et Le Hobbit ont tous deux été adaptés au cinéma par le réalisateur américain Peter Jackson, entre 2001 et 2003 pour le premier puis entre 2012 et 2014 pour le second. Chacun de ces films à gros budget a connu et connaît encore un franc succès populaire.

Publicité
Tire ta langue
29 min

Le passage à l'écran a permis de perpétuer la mémoire de Tolkien et le genre de ses écrits bien au-delà des frontières de la Grande-Bretagne, les textes de l'auteur polyglotte ayant été auparavant traduits en soixante-dix langues. Toutefois, l'on peut se demander si cela ne contribue pas également à réduire l'ensemble de l'oeuvre de Tolkien qu'à ces deux romans, les plus connus :

L'on pourrait également s'intéresser aux conséquences en cascade de ces problèmes de traduction : l'ordre chronologique dans lequel les livres de Tolkien ont (ou n'ont pas) été traduits, a eu un effet sur la manière dont cette oeuvre  a été reçue en France, dont l'image de l'auteur s'est construite depuis les années soixante-dix, deux titres (Le Hobbit, Le Seigneur des Anneaux) tendant à occulter une oeuvre multiforme et multigenre, riche de milliers de pages inédites à la mort de l'auteur, et qui abat les distinctions entre le travail universitaire et la création littéraire. Vincent Ferré, "Peut-on (re)traduire J.R.R. Tolkien ?" in la revue littéraire mensuelle Europe n°1044, avril 2016, p.170.

15 h 30 : En compagnie de la revue Page des libraires avec Guillaume Le Douarin de la librairie L'écume des pages à Paris 6e.

15 h 55 : Jacques Bonnaffé inaugure la semaine consacrée au recueil de la poétesse et pianiste, Laure Cambau, Ma peau ne protège que vous, publié aux éditions du Castor Astral en 2015.

MUSIQUE GÉNÉRIQUE : Panama, de The Avener (Capitol) fin : Dwaal, de Holy Stays (Something in Construction).

MUSIQUE CHRONIQUE : Self portrait de Chilly Gonzales (Gentle threat)

L'équipe