détail de l'affiche pour la parution de "l'Argent" dans "Gil Blas" en 1890 - Gallica / Bibliothèque nationale de France
détail de l'affiche pour la parution de "l'Argent" dans "Gil Blas" en 1890 - Gallica / Bibliothèque nationale de France
détail de l'affiche pour la parution de "l'Argent" dans "Gil Blas" en 1890 - Gallica / Bibliothèque nationale de France
Publicité
Résumé

Un an après La Bête humaine, Émile Zola (1840-1902) publie le 18e volume des aventures des Rougon-Macquart, L’Argent, un roman de bourse.

avec :

Christophe Reffait (maître de conférences en littérature française, Université de Picardie Jules Verne), Marianne Payot (Journaliste à l'Express).

En savoir plus

Pénétrer la Bourse, cette «caverne mystérieuse  et béante, où se passent des choses auxquelles  personne ne comprend rien» : tel est l'un  des buts que se donne Zola en écrivant  L'Argent (1891). Spéculation, fraude,  liquidation, krach : l'épopée de la Banque universelle fondée par Saccard en pleine révolution industrielle pourrait  être l'histoire d'une grosse machine lente à s'ébranler puis formidable dans sa destruction, conduite  par un poète du million qui la chauffe jusqu'à la faire éclater.

Les risques, tout est là, et la grandeur du but aussi. Il faut un projet  vaste, dont l'ampleur saisisse l'imagination ; il faut l'espoir d'un  gain considérable, d'un coup de loterie qui décuple la mise de fonds,  quand elle ne l'emporte pas ; et alors les passions s'allument, la vie  afflue, chacun apporte son argent, vous pouvez repétrir la terre. Quel  mal voyez-vous là ? Zola, L'Argent, 1891.

Publicité

De cette effervescence, Zola fait une monographie, l'esquisse du milieu des affaires, un univers capitaliste peut-être sur sa fin comme nous l'explique notre invité Christophe Reffait, maître de conférences en littérature française à l'université de Picardie Jules Verne.

A 15h30 nous retrouvons Marianne Payot, de L'Express,  pour la chronique. 

MUSIQUE GÉNÉRIQUE: Panama, de The Avener (Capitol) fin : Dwaal, de Holy Stays (Something in Construction).

MUSIQUE CHRONIQUE: Self portrait de Chilly Gonzales (Gentle threat).

Rediffusion de l'émission du 28/08/2018

Références

L'équipe

Matthieu Garrigou-Lagrange
Matthieu Garrigou-Lagrange
Anne-Vanessa Prévost
Collaboration
Didier Pinaud
Collaboration
Laurence Millet
Réalisation
Laurence Jennepin
Collaboration