Man Ray en 1963
Man Ray en 1963
Man Ray en 1963 ©Getty - Joseph McKeown/Express
Man Ray en 1963 ©Getty - Joseph McKeown/Express
Man Ray en 1963 ©Getty - Joseph McKeown/Express
Publicité
Résumé

Photographe de mode mais aussi réalisateur du film "L’Etoile de mer. Poème de Robert Desnos tel que l’a vu Man Ray", Man Ray a su manier tous les arts visuels...

avec :

Alain Sayag (Conservateur honoraire du patrimoine au Centre Pompidou), Carole Aurouet (maîtresse de conférences habilitée à l'Université Gustave Eiffel, docteure en littérature et civilisation françaises et spécialiste de Jacques Prévert), Aliette Armel (Romancière, essayiste, et critique littéraire).

En savoir plus

En première partie d'émission, nous recevons Alain Sayag, historien de la photographie et conservateur honoraire au Musée national d’Art moderne. Il est le commissaire de l’exposition "Man Ray et la mode", qui se déroule à Marseille du 8 novembre 2019 au 8 mars 2020. Avec lui, nous évoquons l'œuvre photographique de l'artiste. 

Man Ray n’est devenu photographe professionnel que par défaut, parce qu’il ne vendait pas assez ses tableaux.

Publicité

Il pratique alors un transfert : soumis à des commandes qui l'importunent beaucoup, un certain nombre d’images publicitaires vont être intégrées à son œuvre, tout en en cachant soigneusement l’origine. - Alain Sayag

Pourtant, fasciné par l'artificiel, il finit par opérer le geste inverse : 

Il intervient pour mettre sa griffe d'artiste qui bouscule les traditions [...] Il veut absolument transformer cette réalité banale de la photographie en un objet artistique.

En deuxième partie d'émission, ce sera au tour de Carole Aurouet de nous parler de Man Ray réalisateur de cinéma. Carole Aurouet est maîtresse de conférences HDR en Etudes cinématographiques à l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée ; elle est également l'autrice de L'Etoile de mer, poème de Robert Desnos tel que l'a vu Man Ray (Gremese, 2018).

Carton de titre du film "L'étoile de mer" de Man Ray
Carton de titre du film "L'étoile de mer" de Man Ray

En écoutant Robert Desnos déclamer son poème, Man Ray a été subjugué : de chaque vers, il voyait se détacher des images qu’il a voulu porter à l’écran.

Cette oeuvre est un "ovni artistique". Si Man Ray passe de la photographie au cinéma, c'est pour emmener le spectateur vers autre chose que ce qu’il voit tous les jours.

C'est pas artistique. C'est pire que l'artistique - Man Ray

Et à 15h30, retrouvez la chronique d’Aliette Armel, romancière, essayiste et critique littéraire, qui nous parle de Man Ray à travers sa compagne, Lee Miller Penrose.

Pour aller plus loin : 

  • L'Exposition "Man Ray et la mode" se déroule à Marseille du 8 novembre 2019 au 8 mars 2020 (au Château Borély - Musée des arts décoratifs, de la faïence et de la mode et au Musée Cantini). 
  • Projection de "L'étoile de mer" à la Cinémathèque française : le vendredi 28 février 2020, la Cinémathèque française organise une journée d'étude consacrée à "L'histoire du cinéma (1894-1930) vue par les programmes des salles de projection".  La communication de Carole Aurouet (intitulée "La "revue-programme" du Studio 28 : une archive de salle et un manifeste surréaliste pyrogène") sera suivie de la projection du film "L'étoile de mer", accompagné de la musique souhaitée par Robert Desnos.

Sur le même sujet : La vie photographique d'Henri Cartier-Bresson

MUSIQUE GÉNÉRIQUE (début) : Panama, de The Avener (Capitol)

MUSIQUE GÉNÉRIQUE (fin) : Nuit noire, de Chloé (Lumière noire)